"Gilets jaunes" : des manifestants toujours motivés en régions

La mobilisation des "gilets jaunes" se poursuit samedi 8 décembre pour une quatrième journée. Reportage en régions. 

FRANCE 3

Sur un parking dans le Nord, une cinquantaine de "gilets jaunes" ont embarqué dans un bus samedi 8 décembre, tôt le matin. Direction Paris, mais avec la volonté d'éviter tout débordement. "Il faut essayer de contrer ces mouvements de casseurs et les gens qui viennent pour être violents", raconte l'un d'eux. Ils ont donc décidé de s'embarquer sur le périphérique, loin du centre-ville agité de la capitale.

Différentes actions en régions continuent

Mais ils sont minoritaires. La majorité du mouvement préfère exprimer sa colère en régions, notamment à Calais, dans le Nord-Pas-de-Calais, à Marseille (Bouches-du-Rhône), à Strasbourg (Bas-Rhin), ou encore à Avignon. Dans cette ville du Vaucluse, des "gilets jaunes" bloquent depuis le matin l'accès à une zone commerciale. "On bloque les grandes surfaces pour pouvoir laisser travailler les petits commerçants", explique l'un d'eux. Sur une autoroute près de Marseille, des manifestants ont, eux, envahi un péage, mode d'action préféré des commandos de "gilets jaunes" qui ont provoqué dans la matinée une vingtaine de perturbations sur les autoroutes. À Mulhouse (Haut-Rhin), les mobilisés ont brûlé leur carte d'électeur.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des \"gilets jaunes\" sur une barricade au Mans, le 4 décembre 2018.
Des "gilets jaunes" sur une barricade au Mans, le 4 décembre 2018. (JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP)