"Gilets jaunes" : des débordements à Bordeaux

Samedi 8 décembre marque une nouvelle journée de mobilisation accompagnée de violence, à Paris comme en France. À Bordeaux (Gironde), des incidents ont éclaté en fin de journée.

FRANCE 2

La France s'est encore embrasée samedi 8 décembre. La mobilisation des "gilets jaunes" se poursuit sur tout le territoire, et si la matinée a été particulièrement calme, plusieurs villes ont été le théâtre d'incidents et de violences en fin de journée. C'est le cas à Bordeaux (Gironde), où les gaz lacrymogènes ont été tirés par les forces de l'ordre, face à des casseurs déterminés. De leur côté, ils ont envoyé des cocktails Molotov ou encore des pavés.

900 personnes ont été interpellées à Bordeaux

Dans cette atmosphère irrespirable, les "gilets jaunes" sont exaspérés. "Voilà la réponse de Monsieur Macron, notre président, on est relativement pacifiques dans ce mouvement, et voilà la réponse". Un des manifestants a été blessé à la main quand d'autres sont incommodés par les gaz lacrymogènes, ils restent mobilisés. Beaucoup ont tenu à rester le plus longtemps possible, loin des casseurs. Depuis la tombée de la nuit, les forces de l'ordre continuent de charger les derniers récalcitrants. 900 personnes ont été interpellées à Bordeaux.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un manifestant dans les rues de Bordeaux pendant le rassemblement des \"gilets jaunes\", le 8 décembre 2018.
Un manifestant dans les rues de Bordeaux pendant le rassemblement des "gilets jaunes", le 8 décembre 2018. (NICOLAS TUCAT / AFP)