Cet article date de plus de deux ans.

"Gilets jaunes" : Christophe Chalençon estime que son entretien avec Édouard Philippe est "une avancée"

Publié
Durée de la vidéo : 3 min.
"Gilets jaunes" : Christophe Chalençon estime que son entretien avec Édouard Philippe est "une avancée"
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

Reçu vendredi 7 décembre par Édouard Philippe, l'un des porte-parole des "gilets jaunes", Christophe Chalençon, revient sur son entretien avec le Premier ministre.

À l'issue de ses échanges avec Édouard Philippe vendredi 7 décembre, l'un des porte-parole des "gilets jaunes", Christophe Chalençon est en direct de Paris. "Nous avons monté les revendications et nous les avons déposées sur la table du Premier ministre qui de son côté va les faire passer au président de la République, indique-t-il avant de poursuivre, je pense que c'est une avancée". À la question de la journaliste Leïla Kaddour sur les revendications des "gilets jaunes", Christophe Chalençon n'apporte pas de précisions. "C'est au président de la République de faire des gestes forts en termes de revendication, c'est à dire en termes économique, donner du pouvoir d'achat aux Français".

"Maintenir la pression"

Un autre porte-parole des "gilets jaunes", Benjamin Cauchy, a appelé à ne pas manifester à Paris samedi 8 décembre. Christophe Calençon quant à lui condamne les actes perpétrés dans la capitale samedi 1er décembre, mais appelle à "maintenir la pression". Les "gilets jaunes" attendent une prise de parole du président de la République.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers "Gilets jaunes"

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.