"Gilets jaunes" : barrages et blocages en régions

Samedi 22 décembre, des poids lourds ont été bloqués aux frontières avec l'Espagne, l'Italie et l'Allemagne.

Voir la vidéo
FRANCE 3

Les "gilets jaunes" se sont mobilisés à Vintimille (Italie), près du tunnel du Mont-Blanc (Haute-Savoie) et au Boulou dans les Pyrénées-Orientales. Investir les postes-frontières était le mot d'ordre de ce sixième samedi de mobilisation. Sur la route de l'Espagne, 300 "gilets jaunes" ont été rejoints par des séparatistes catalans. Ils ont reçu le soutien de Priscillia Ludosky, une figure du mouvement. Les manifestants ont tenu les lieux quelques heures avant d'être délogés par les gendarmes.

38 600 manifestants dans toute la France

À 18 heures, d'après les chiffres du ministère de l'Intérieur, il y avait en France 38 600 "gilets jaunes", presque 30 000 de moins que la semaine passée. Une baisse d'affluence observée également à Marseille dans les Bouches-du-Rhône, où les manifestants n'étaient plus qu'une centaine. En Isère à Voreppe, l'atmosphère était nettement plus tendue. L'opération "péage gratuit" a été empêchée par les gaz lacrymogènes des forces de l'ordre.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des \"gilets jaunes\" le 22 décembre 2018 au Boulou (Pyrénées-Orientales).
Des "gilets jaunes" le 22 décembre 2018 au Boulou (Pyrénées-Orientales). (RAYMOND ROIG / AFP)