"Gilets jaunes" : 33 700 personnes ont manifesté en France, selon le ministère de l'Intérieur

Quelques heurts ont éclaté à Avignon, Saint-Etienne et Bordeaux, mais ce 20e samedi de mobilisation s'est déroulé dans un calme relatif.

Des \"gilets jaunes\" défilent à Paris, le 30 mars 2019.
Des "gilets jaunes" défilent à Paris, le 30 mars 2019. (MARTIN BUREAU / AFP)
Ce qu'il faut savoir

Les "gilets jaunes" poursuivent leur mobilisation. Pour le 20e week-end consécutif, ils ont manifesté dans un calme relatif, samedi 30 mars, dans plusieurs villes de France dont Avignon, Bordeaux et, comme chaque semaine, Paris. Le ministère de l'Intérieur a dénombré 33 700 manifestants en France, dont 4 000 à Paris. C'est moins que le 23 mars, qui avait rassemblé 40 500 personnes, dont 5 000 à Paris.

 Des échauffourées à Avignon. Au moins deux manifestants ont été légèrement blessés dans des affrontements avec les forces de l'ordre à Avignon (Vaucluse) selon un journaliste de France Bleu Vaucluse sur place. Un appel national à manifester avait été lancé dans la cité des papes, où quelques heurts ont éclaté lorsque les forces de l'ordre ont fait reculer environ 200 personnes rassemblées sur la place de l'Horloge, dans un périmètre interdit de manifestation.

A Paris, des interpellations et des verbalisations. Les manifestations sont interdites sur les Champs-Elysées et dans un périmètre incluant l'Elysée et l'Assemblée nationale. A l'intérieur de ce périmètre, 21 personnes ont été verbalisées. Par ailleurs, les forces de l'ordre ont procédé à 32 interpellations en marge des différents cortèges et rassemblements organisés dans la capitale, où 11 945 contrôles préventifs ont été réalisés.

Le maire de Bordeaux "décrète la ville morte". La préfecture de la Gironde redoute la présence de "certains groupes, violents et très déterminés", malgré l'interdiction de manifester dans de nombreuses rues et places du centre-ville, l'un des bastions des "gilets jaunes". "On nous annonce des centaines de casseurs, de gens qui sont là pour en découdre, a mis en garde le maire, Nicolas Florian. C'est une journée qui peut être apocalyptique." Il a appelé les habitants à rester chez eux et les commerçants à baisser le rideau.

De nombreuses interdictions de manifestations. A Paris, elles ont de nouveau été interdites sur les Champs-Elysées et la place de l'Etoile, ainsi que dans un vaste périmètre comprenant l'Elysée et l'Assemblée nationale. Mais des appels à se rassembler place du Châtelet ou Gare de l'Est en fin de matinée pour rallier la place du Trocadéro, circulent sur internet. A Saint-Etienne, Epinal et Rouen, les préfectures ont également interdit les rassemblements pour prévenir violences et pillages. Des manifestations ont été annoncées à Marseille, Rennes, Caen, Rouen, Montbéliard, Strasbourg ou encore Nice.

Eric Drouet condamné vendredi. Cette figure des "gilets jaunes", qui conteste être un "leader" du mouvement, a écopé de 2 000 euros d'amende, dont 500 avec sursis, pour l'"organisation" de deux manifestations parisiennes "sans déclaration préalable". Son avocat a annoncé qu'il allait faire appel et a affirmé à l'occasion du délibéré que son client ne participera pas "a priori" au 20e samedi de mobilisation.

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #GILETS_JAUNES

21h35 : Les dernières stations de métro, près des Champs-Elysées, qui étaient restées fermées toute cette journée de mobilisation des "gilets jaunes" ont rouvert à partir de 21 heures.

20h05 : 20 heures. L'heure du dîner et du point sur l'actualité.

• Mobilisation en demi-teinte pour le 20e samedi de mobilisation des "gilets jaunes". Le ministère de l'Intérieur, qui a compté 33 700 manifestants, comme "Le nombre jaune", qui en a totalisé 102 713, situent cette journée dans la fourchette basse de la mobilisation.

Nathalie Loiseau a donné le coup d'envoi de la campagne de LREM aux européennes, devant 1 500 personnes à Aubervilliers, avec un discours très fortement pro-européen.

H-1 avant le coup d'envoi de la finale de la Coupe de la Ligue entre Strasbourg et Guingamp. Une affiche inédite entre deux équipes de milieu et bas de tableau en L1. A suivre en direct vidéo ici-même.

• Elle n'aura pas fait long feu. L'œuvre en trompe-l'œil de l'artiste JR autour de la pyramide du Louvre (qui fête ses 30 ans) n'aura duré que quelques heures avant que les autocollants soient arrachés par les passants.

19h59 : "Malgré des menaces sérieuses et la volonté de commettre des violences, les dispositifs déployés ce samedi ont permis de maîtriser immédiatement les débordements et d’interpeller les émeutiers."

19h58 : @Turon37 Vous voulez parler du chiffre qu'on a donné il y a une heure ?

19h57 : 102 700 d’après le décompte des gilets jaunes ( le nombre jaune) vous pourriez donner aussi cette info? Vous ne feriez que votre travail qui est d’informer. Merci .

19h44 : Quand on compare avec les chiffres des semaines passées, on voit qu'on est dans la fourchette basse de la mobilisation.

- 19 janvier : 84 000 manifestants

- 26 janvier : 69 000

- 2 février : 58 600

- 9 février : 51 400

- 16 février : 41 500

- 23 février 46 000

- 2 mars : 39 300

- 9 mars : 28 600

- 16 mars : 32 300

- 23 mars : 40 500

19h43 : Les chiffres du ministère sont tombés : 33 700 personnes ont manifesté dans toute la France, dont 4 000 à Paris.

19h23 : @anonyme Nous en avions réalisé un dès le 15 janvier, que vous pouvez relire. A l'intérieur, le cabinet Occurence qui trouvait leur démarche intéréressante.

19h21 : Des dizaines de milliers de manifestants et un comptage à l'unité près !? À quand un article pour mettre en lumière les méthodes du nombre jaune ?

19h07 : @anonyme On les attend ! Selon les week-ends, le ministère de l'Intérieur communique entre 19 heures et 20 heures, donc ça ne devrait plus tarder.

19h07 : Chiffres officiels de participation aux manif gilets jaunes s'il vous plaît ? Bonne soirée

18h54 : Le Nombre jaune, le collectif qui comptabilise les manifestants dans tous les cortèges de France, fait état de 102 713 participants (le chiffre sera affiné demain matin). Ils en comptaient 126 000 la semaine dernière.

18h53 : Deux policiers ont été légèrement blessés à Montpellier par des jets de projectiles, lors d'une manifestation de "gilets jaunes" qui a rassemblé 1 650 personnes, selon la préfecture et 2 500 selon les organisateurs.

19h50 : A Nice, où une manifestante a été grièvement blessée la semaine dernière, quelques centaines de manifestants se sont installés cet après-midi devant la caserne Auvare, où ils ont demandé que le commissaire responsable des opérations la semaine dernière aille "en prison". La confrontation avec les forces de l'ordre a duré de longues minutes mais n'a donné lieu à aucun incident.

18h34 : La préfecture de police qui appelle sur Twitter les manifestants à se disperser dans le calme pour isoler les "éléments radicaux".

18h33 : A Paris, la préfecture de police indique avoir procédé à 32 interpellations, 21 verbalisations pour avoir manifesté sur le périmètre interdit et 11 945 contrôles préventifs.

18h28 : @anonyme Un sondage Elabe a été effectué le 20 mars dernier. On y lisait que l'approbation au mouvement était en baisse de 8 points mais encore majoritaire, à 53%, alors que les sondés qui sont hostiles au mouvement augmentent.

18h26 : Sondage pour /contre les GILETS JAUNES... Y en a t'il de récents svp

18h18 : 18 heures, prenons un grand bol d'air et faisons le point sur l'actualité de ce samedi soir.

• 20e journée de mobilisation des "gilets jaunes", et des incidents à signaler à Bordeaux, à Toulouse et à Paris au moment de la dispersion de la mobilisation du cortège, au Trocadéro. Suivez les derniers développements dans notre direct.

Le premier grand oral de Nathalie Loiseau, tête de liste LREM, c'est maintenant et à regarder en direct sur notre chaîne.

Ce soir, on change d'heure. On passe à l'heure d'été, ce qui veut dire qu'on perd une heure de sommeil. C'est l'une des dernières fois, vu que le Parlement européen a voté la fin de cette pratique.

H-3 avant le coup d'envoi de la finale de la Coupe de la Ligue, qui opposera Guingamp à Strasbourg dans une affiche aussi inédite que rafraîchissante.

17h56 : Les choses se gâtent un peu au Trocadéro, alors que la manifestation parisienne devait se disperser.

17h54 : @Stephanie Selon nos camarades de France 3 Centre Val de Loire, "les manifestants ont vu leur progression vers la rue Nationale stoppée par des tirs de gaz lacrymogène et une charge des forces de l'ordre. Le face-à-face a duré jusqu'à 17h30 environ, après quoi la manifestation s'est dispersée."

17h53 : Ambiance très très tendue à Tours. Que se passe-t-il Pierre ?

17h49 : @Rachida Alors il semble qu'un groupe de policier ait reçu des lacrymos d'une autre unité de police située un peu plus loin dans cette rue, ce qui a entraîné une situation un peu confuse.

17h48 : Bonjour France Info. Des policiers pris à partie rue de la Balance à Toulouse ?

17h44 : "Le recyclage, c'est bon pour la planète, pas bon pour la politique", pique Nathalie Loiseau dans un discours un peu décousu.

17h36 : La scène qui vous a scandalisé s'est déroulée à Bordeaux il y a deux heures environ. Après, vous m'accusez de me mettre à genoux devant les "gilets jaunes", et je suppose que dans votre prochain commentaire, vous m'accuserez de sur-couvrir ce qui n'est qu'une histoire de verre brisé ? Keep calm and carry on, comme on dit outre-Manche.

17h33 : Et l'agence bancaire qui a flambé à Toulouse, on n'en parle pas sur France info ? On considère que ce n'est pas digne d'intérêt ? On préfère se mettre à genoux devant les GJ ?

17h20 : Je suis surpris que vous annonciez que la mobilisation se maintient à un haut niveau quand il y a 5000 gj à Bordeaux. Que de mobilisations à un haut niveau pour les matchs amateurs du week-end. Soyez un peu sérieux France Info

17h21 : @anonyme Ce n'est dans l'absolu pas beaucoup, mais pour le mouvement (qui a totalisé 40 000 personnes la semaine dernière), en rassembler 10%, et souvent plus qu'à Paris, est significatif. C'est l'histoire du verre à moitié plein ou à moitié vide...

17h15 : Des incidents à signaler à Bordeaux également. Rappelons que par peur de débordements, le maire avait appelé les commerçants à baisser le rideau cet après-midi.

16h45 : @Lisa D. Oui, avec un collectif local, les "gilets jaunes" toulousains ont pacifiquement occupé le hall de cet hôtel chic pendant une heure ce matin, avant de rejoindre la manifestation dans la ville rose.

16h44 : L'entrée de l'hôtel de luxe Crowne Plaza à Toulouse envahi par une centaine de Gilets Jaunes ?

16h37 : @anonyme Parce qu'il n'a pas encore commencé peut-être ? Il est d'usage de ne retransmettre que le discours du leader, pas ceux des chauffeurs de salles et des seconds couteaux. Donc il me paraît déplacé de crier au scandale.

Rassurez-vous, je vous ai dit que je vous préviendrai quand ça commencera.

16h36 : Quelqu’un peut m’expliquer pourquoi les grandes chaînes d’infos sont en boucle sur les gilets jaunes pour la 20e fois consécutive plutôt que de retransmettre le meeting du parti en tête dans les sondages ?

16h34 : A Epinal, dans les Vosges, on compte 2 000 manifestants environ. Des "gilets jaunes" ont dressé des barricades et mis le feu à des poubelles. Les forces de l'ordre ont fait usage de gaz lacrymogène.

16h32 : A Dijon, des "gilets jaunes" bloquent la gare SNCF. Plusieurs dizaines de personnes cagoulées et masqués font partie du cortège. On compte déjà plus d'une trentaine de minutes de retard déjà pour certains trains.

16h31 : A Bordeaux, nos camarades de France Bleu estiment à 5 000 le nombre de manifestants, un chiffre qui se maintient à un haut niveau semaine après semaine.

16h31 : Faisons un petit tour de la mobilisation en région, et commençons avec Avignon, épicentre de ce 20e week-end de mobilisation : plusieurs centaines de manifestants tentent de rentrer dans le centre-ville, après avoir été repoussés en début d'après-midi au-delà des remparts. Au moins deux manifestants ont été légèrement blessés dans des affrontements avec les forces de l'ordre.