"Gilets jaunes" à Paris : "Les habitants du quartier comprennent les revendications mais pas cette situation insurrectionnelle", déplore la maire du 8e arrondissement

Jeanne d'Hauteserre a réagi sur franceinfo après les violences qui se sont déroulées dans la capitale, en marge de l'acte IV des "gilets jaunes". 

L\'acte IV de la manifestation des \"gilets\" jaunes, sur les Champs-Élycées à Paris, le 8 décembre 2018.
L'acte IV de la manifestation des "gilets" jaunes, sur les Champs-Élycées à Paris, le 8 décembre 2018. (LUCAS BARIOULET / AFP)

Les habitants du 8e arrondissement de Paris "comprennent les revendications des 'gilets jaunes' qui sont légitimes, mais ils ne comprennent pas du tout cette violence et cette situation insurrectionnelle", a réagi samedi 8 décembre sur franceinfo Jeanne d’Hauteserre, la maire Les Républicains du 8e arrondissement de Paris, après les violences qui se sont déroulées en marge de la manifestation des "gilets jaunes" samedi à Paris, principalement près des Champs-Élysées dans le 8e arrondissement.

"Cela fait trois semaines que le 8e est attaqué"

"C'est la troisième semaine que le 8e a été attaqué", fait remarquer Jeanne d’Hauteserre. Les habitants "étaient abasourdis et en colère de voir cette violence". La maire, elle aussi, se dit "en colère".

Depuis le 25 novembre, j'avais déjà fait appel au gouvernement pour qu'il y ait une possibilité de discuter avec ce mouvement populaire. Mais cela fait trois semaines que nous subissons les dégradationsJeanne d'Hauteserre, maire du 8e arrondissement de Parisà franceinfo

Jeanne d’Hauteserre rend "hommage" aux forces de l'ordre qui "ont fait un travail remarquable" et qui étaient "beaucoup plus mobiles". Mais samedi soir, elle demande à "mettre un terme à tous ces casseurs. On n'en peut plus. On est en 2018 et on va se faire déborder par une poignée de casseurs. Il faut faire différemment".