"Gilets jaunes" : 1 082 personnes ont été interpellées à Paris d'après un bilan définitif

Lors de la nouvelle manifestation de samedi, des tags, des bris de vitrine, des dégradations de mobiliers urbains, mais aussi des pillages de commerce ont été constatés.

Des manifestants observent un feu boulevard Haussmann à Paris, lors de la journée de mobilistaion des \"gilets jaunes\", le 8 décembre 2018.
Des manifestants observent un feu boulevard Haussmann à Paris, lors de la journée de mobilistaion des "gilets jaunes", le 8 décembre 2018. (ANTONI LALLICAN / HANS LUCAS)

Après l'acte 4 des "gilets jaunes" à Paris, c'est l'heure des comptes. Le bilan définitif s'établit à 1 082 personnes interpellées, dont 974 ont été placées en garde à vue, a appris franceinfo de source policière, lundi 10 décembre. Il y a eu par ailleurs, 64 prolongations de garde à vue et 268 personnes déférées – notamment Julien Coupat, l'ancien militant d'extrême gauche, relaxé au printemps lors du procès dit "de Tarnac".

>> Avant le discours d'Emmanuel Macron, suivez notre direct consacré au mouvement des "gilets jaunes"

Malgré ce nombre important d'interpellations, de nombreuses dégradations ont été commises. Il s'agit essentiellement de tags, de bris de vitrine mais aussi de dégradations de mobiliers urbains. Des pillages de commerce ont également été constatés. L'ensemble de ces faits concerne essentiellement les 8e, 16e et 17e arrondissements de la capitale.