Fusillade à Strasbourg : un conseil de défense réuni en urgence

En duplex depuis l'Élysée, le journaliste Jeff Wittenberg fait le point sur la situation, au lendemain de l'attentat survenu à Strasbourg (Bas-Rhin) mardi 11 décembre au soir. 

FRANCE 2

Mercredi 12 décembre, un Conseil des ministres et un conseil de défense restreint ont eu lieu à l'Élysée après la fusillade à Strasbourg (Bas-Rhin), mardi 11 décembre. "Le président de la République a évidemment évoqué l'attaque de Strasbourg au cours du Conseil des ministres. Je le cite : 'La menace terroriste est au cœur de la vie de notre nation et le sens de l'intérêt général demande, impose, incite à ce que les responsables politiques gardent du calme et de la retenue'", rapporte Jeff Wittenberg en direct de l'Élysée.

Emmanuel Macron maintient son agenda

"Un conseil de défense se tient dans la foulée du Conseil des ministres (...) avec les ministres régaliens autour du chef du gouvernement et du chef de l'État", poursuit le journaliste. Le ministre de l'Intérieur, Christophe Castaner, Nicole Belloubet, la ministre de la Justice, sont entre autres présents. "Ils évoquent tous les moyens de renforcer la sécurité après cet attentat de Strasbourg, même si l'hypothèse de l'état d'urgence n'est pas évoquée. Emmanuel Macron, lui, n'a pas prévu pour l'instant de se rendre à Strasbourg tant que l'individu n'a pas été arrêté. Il maintient à ce stade son agenda. Il rencontre mercredi après-midi des chefs d'entreprise pour évoquer les réponses à apporter à la crise des 'gilets jaunes'", conclut le journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le président de la République, Emmanuel Macron, dans la nuit du 11 au 12 décembre 2018, à Paris.
Le président de la République, Emmanuel Macron, dans la nuit du 11 au 12 décembre 2018, à Paris. (ETIENNE LAURENT / POOL / AFP)