Éric Drouet et sa mère verbalisés près des Champs-Elysées : "une pure opération de communication", selon son avocat

Éric Drouet se trouvait avec sa mère dans un périmètre interdit aux manifestations lorsqu'ils ont été verbalisés par la police. Une amende "totalement illégale" pour l'avocat d'Éric Drouet.

L\'un des leaders des \"gilets jaunes\" Éric Drouet, durant une manifestation, le 2 février à Paris.
L'un des leaders des "gilets jaunes" Éric Drouet, durant une manifestation, le 2 février à Paris. (FRANCOIS GUILLOT / AFP)

L'un des leaders des "gilets jaunes" Éric Drouet, ainsi que sa mère, ont été verbalisés samedi 6 avril alors qu'ils se trouvaient dans un périmètre interdit aux manifestations à proximité des Champs-Elysées, a rapporté l'avocat d'Éric Drouet à franceinfo.

"Éric Drouet était avec sa mère et allait simplement prendre le métro après s'être garé, pour rejoindre le courant de la manifestation qui se dirige vers La Défense", a détaillé maître Khéops Lara. "Il a été mis à part par un groupe de policiers qui ont attendu d’avoir les instructions de la préfecture, manifestement. Ils l’ont informé d’une verbalisation pour sa seule présence aux Champs-Elysées et, surtout, pour sa notoriété", déplore l'avocat.

Une amende "totalement illégale"

Khéops Lara a certifié que son client n'était pas en train de manifester : "Éric Drouet, comme toute personne, comme tous les touristes, a le droit aussi de se déplacer."

Je vais être provoquant : s’il veut prendre un café sur les Champs-Elysées, il le peut.Khéops Lara, avocat d'Éric Drouetà franceinfo

Cette amende sera "contestée", déclare l'avocat, car elle est, selon lui, "totalement illégale" : "Pour nous, il s’agit d’une pure opération de communication de la préfecture de police et du ministre de l’Intérieur."