Emmanuel Macron : que pensent les salariés et patrons des mesures annoncées ?

C'est le retour du "travailler plus pour gagner plus" de Nicolas Sarkozy. Lundi 10 décembre, Emmanuel Macron a annoncé l'exonération des heures supplémentaires et invite les patrons qui le peuvent à verser une prime de fin d'année. Pas sûr que toutes les entreprises aient les moyens de le faire.

FRANCE 3

De grandes entreprises comme Altis, Iliad ou Publicis ont déjà choisi de verser une prime exceptionnelle à certains de leurs salariés. L'idée a aussi séduit ce promoteur nantais (Loire-Atlantique), Yohann Chouin-Joubert., qui a fait une vidéo pour annoncer la bonne nouvelle à ses salariés. Un autre patron de PME, qui fabrique des enseignes lumineuses, a l'impression d'avoir déjà fait des efforts. Amaury Simon ne versera pas de prime supplémentaire cette année.

Les heures supplémentaires défiscalisées jugées insuffisantes

Quant aux heures supplémentaires défiscalisées, les salariés de cette entreprise n'en attendent pas grand-chose, il n'y en a pas assez. "Parfois, on passe deux trois mois sans en faire", témoigne Fabrice Merlent, le chef d'atelier, au micro de France 3. Chaque salarié devrait gagner en moyenne 40 € de plus par mois, insuffisant pour convaincre. Mercredi 12 décembre, Emmanuel Macron va tenter de convaincre un maximum de patrons de l'utilité de ces mesures.

Le JT
Les autres sujets du JT
Fiche de paie d\'un salarié français. 
Fiche de paie d'un salarié français.  (PHILIPPE HUGUEN / AFP)