Cet article date de plus de deux ans.

Drôme : au moins 150 "gilets jaunes" sonnent au domicile du maire de Montélimar

Entre 150 et 250 manifestants sont allés au domicile de Franck Reynier, élu centriste, dimanche 6 janvier.

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Environ 200 gilets jaunes ont sonné chez le maire de Montélimar, Franck Reynier. (RODRIGUEZ NATHALIE / RADIOFRANCE)

A Montélimar, dans la Drôme, des "gilets jaunes" sont allés au domicile du maire de la ville, Franck Reynier, rapporte France Bleu Drôme Ardèche dimanche 6 janvier après-midi. Selon la préfecture, ils étaient 150 devant le domicile du maire. Sur place, la journaliste de France Bleu a compté près de 250 personnes.

L'élu centriste est sorti pour discuter avec les manifestants pendant un quart d'heure. Les "gilets jaunes" lui reprochent notamment de ne pas avoir installé de cahier de doléance dans la mairie. Selon France Bleu, Franck Reynier leur a répliqué qu'il attendait les instructions relatives à l'organisation du grand débat national et leur a donné rendez-vous demain, lundi, à 11h à la mairie.

Comme dans de nombreuses villes de France, un rassemblement de "femmes gilets jaunes" - mais avec aussi beaucoup d'hommes - était organisé.

Samedi 5 janvier, pour l'acte huit des "gilets jaunes", ils étaient entre 2 500 et 3 000 manifestants à Valence, où s'étaient donné rendez-vous une majorité de "gilets jaunes" du département.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers "Gilets jaunes"

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.