"Gilets jaunes" : l'Elysée déplore les propos "malvenus et incongrus" de Marlène Schiappa au sujet de l'ISF

Le président de la République a souhaité clarifier la situation : l'augmentation des taxes sur le carburant prévue au 1er janvier n'est pas "suspendue, ni différée", mais bien "annulée", précise l'Elysée.

Emmanuel Macron au sommet du G20 à Buenos Aires en Argentine, le 1er décembre 2018. 
Emmanuel Macron au sommet du G20 à Buenos Aires en Argentine, le 1er décembre 2018.  (LUDOVIC MARIN / AFP)
Ce qu'il faut savoir

>> Ce direct n'est plus actualisé, pour suivre l'évolution de la mobilisation des gilets jaunes du dimanche 9 décembre, consultez notre direct. 


Pas de suspension, pas de moratoire, la hausse des taxes sur les carburants au 1er janvier est "annulée", a précisé l'Elysée à franceinfo, mercredi 5 décembre. Mardi, Edouard Philippe avait évoqué un moratoire de six mois sur la hausse de ces taxes. Ce mercredi, devant les députés, le Premier ministre avait expliqué que le gouvernement renoncerait définitivement à la hausse des taxes sur les carburants s'il ne trouvait pas les "bonnes solutions" sur le pouvoir d'achat lors de la concertation locale décidée pour répondre à la crise des "gilets jaunes". Le président de la République a souhaité clarifier la situation : l'augmentation n'est pas "suspendue, ni différée", mais bien "annulée".

 Trois heures et demie de débat à l'Assemblée nationale pour évoquer la mobilisation des "gilets jaunes". Le Premier ministre a estimé que le débat sur les impôts, qui sera engagé avec les élus et les citoyens, ne "doit pas se traduire par la création de nouvelles taxes" ni par "une augmentation des déficits".

 Trois suspects ont été placés en détention provisoire dans le cadre de l'enquête sur les dégradations commises samedi 1er décembre à l'intérieur de l'Arc de triomphe, indique le parquet de Paris. Dix autres mis en examen ont été placés sous contrôle judiciaire.

 Emmanuel Macron en appelle aux partis. Le chef de l'Etat a demandé mercredi "aux forces politiques et syndicales, au patronat de lancer un appel clair et explicite au calme", a déclaré le porte-parole du gouvernement, Benjamin Griveaux. "Le moment que nous vivons n'est plus à l'opposition politique mais à la République", a-t-il ajouté.

 Une réunion des syndicats jeudi. Selon Le Monde, les cinq secrétaires généraux des principales organisations syndicales se réuniront jeudi au siège de la CFDT, pour évoquer pour la première fois ensemble la mobilisation des "gilets jaunes".

 De nombreux événements annulés samedi à Paris. Après les violences du 1er décembre, les autorités craignent de nouveaux rassemblements à Paris samedi 8 décembre. Deux matchs de Ligue 1 ont été reportés et le Téléthon sera diffusé depuis les studios de France Télévisions en région parisienne.

Retrouvez ici l'intégralité de notre live

23h58 : Bonsoir.On nous parle d'annulation des taxes sur le carburant mais est ce que ce seront TOUTES les taxes qui seront annulées ou simplement les nouvelles qui ne seront pas ajoutées ?

23h54 : "C'est la première fois que je suis confronté à l'effondrement d'un élève blessé, qui a la joue déchiquetée."

Cet enseignant dit avoir porté secours à l'un de ses élèves de terminale, touché par "un tir tendu d'un CRS" lors d'un blocus organisé devant le lycée Simone-de-Beauvoir. Pour dénoncer un "usage abusif de la violence", des élèves et enseignants ont décidé d'un nouveau blocage demain.

23h46 : Dans une vidéo diffusée par son ministère, le ministre de l'Education nationale, Jean-Michel Blanquer, appelle les lycéens à "ne pas se mêler" aux "gilets jaunes". "Certains essayent d'agréger les lycéens à ce mouvement", affirme-t-il, évoquant "des désordres qui ont leur source en dehors de l'Education nationale et qui sont dangereux".

23h40 : La suppression me parait excessive et en inadequation avec les enjeux climatiques

23h40 : Quel scandale! Merci pour la planete et nos enfants👎

23h40 : De son côté, l'eurodéputée écologiste Karima Delli affirme que la suppression annulée par l'Elysée est une "défaite pour tout le monde", alors même que la COP24 se tient en Pologne. Vous êtes plusieurs à vous exprimer dans ce sens dans les commentaires.

23h34 : La présidente du Rassemblement nationale, Marine Le Pen, appelle Emmanuel Macron à "s'engager sur l'honneur" de garantir l'annulation de la hausse des taxes sur le carburant pour toute l'année 2019. Elle craint de voir la mesure inscrite dans un projet de loi de finances rectificative "au printemps", comme l'avait évoqué Edouard Philippe cet après-midi.

23h30 : @anonyme : En effet, le syndicat de police minoritaire Vigi appelle à une grève illimitée à partir de samedi dans le cadre du mouvement des "gilets jaunes". Le préavis ne concerne pas les policiers de terrain mais "les personnels administratifs, techniques, scientifiques et ouvriers d'état/cuisiniers du ministère de l'Intérieur".

23h27 : Est-il vrai qu'un syndicat de police a déposé grève à partir de samedi ?

23h21 : "Je sais que mon frère est innocent, beaucoup de monde a du mal à le croire. Je lui ai beaucoup parlé ces dernier mois, il m'a dit des choses avant, je le crois."


Au procès en appel de Francis Heaulme dans l'affaire de Montigny-lès-Metz, la sœur de l'accusé a pris la parole, ce matin. Notre journaliste Ariane Griessel vous raconte cette séquence.

23h15 : Avis aux parents : l'épidémie de bronchiolite des nourrissons a gagné l'ensemble des départements de France métropolitaine, sauf la Corse, selon le bulletin hebdomadaire de Santé publique France. Les passages aux urgences pour bronchiolite ont augmenté de 31 % par rapport à la semaine dernière.

23h07 : A six jours de son match décisif à Belgrade en Ligue des champions, le PSG concède le nul face à Strasbourg, qui s'est même vu refuser un but pour hors-jeu dans les arrêts de jeu (). Après 14 victoires en 14 matchs, les Parisiens avaient déjà dû se contenter d'un partage des points contre Bordeaux, dimanche (2-2).



(JEAN-CHRISTOPHE VERHAEGEN / AFP)

23h02 : Interrogé sur le silence d'Emmanuel Macron, François de Rugy assure qu'"évidemment que le président s'exprimera et s'adressera aux Français", sans préciser quand.

22h59 : Sur le plateau de BFMTV, la secrétaire d'Etat à l'Egalité entre les femmes et les hommes, Marlène Schiappa, "en appelle à la défense de la République française" après des "appels à marcher sur l'Elysée, des appels putschistes, factieux" dans les rangs des "gilets jaunes".

22h51 : "Je ne sais pas si cela va suffire mais, en tout cas, il faut qu'à un moment, la colère se transforme en capacité à dialoguer."

Sur franceinfo, l'élue estime que "les geste ont été faits de notre côté, le gouvernement a répondu à ce qui était la demande initiale des 'gilets jaunes'".

22h45 : Un cimetière vu du ciel ? Non, les restes de mobile-homes incendiés par le gigantesque feu de forêt Camp Fire, à Paradise, en Californie, le mois dernier.





(NOAH BERGER / SIPA)

22h38 : Le PSG égalise face à Strasbourg. Au penalty de Kenny Lala, Edinson Cavani répond avec un penalty (, 71e). Il reste moins de 20 minutes de jeu et les Parisiens se dirigent, pour l'heure, vers un deuxième match consécutif sans victoire.

22h36 : Le député LR Marc Le Fur répond à Nicole Belloubet : Edouard Philippe "a dit que c'était pas dans la loi de finances, mais il a parlé de loi de finances rectificative, vous le savez très bien". L'élu demande des explications au gouvernement sur la différence de discours entre Matignon et l'Elysée.

22h28 : Emmanuel Macron a-t-il vraiment désavoué Edouard Philippe ? A l'Assemblée, la garde des Sceaux, Nicole Belloubet, dit qu'il n'y a "pas de contradiction" entre les deux messages. Elle cite le Premier ministre, cet après-midi : "Le gouvernement ne proposera pas au Parlement de rétablir ces dispositions fiscales [les hausses] dans le projet de loi de finances".

22h24 : "Je me demande à quoi a servi cette journée et comment Emmanuel Macron compte renouer le lien avec le peuple alors qu'il n'est pas capable de respecter les représentants légitimes de celui-ci au sein de cette Assemblée nationale."

A l'Assemblée, en plein examen du projet de loi Justice, David Habib réagit à son tour à l'annonce par l'Elysée de la suppression pour 2019 de la hausse des taxes sur les carburants.

22h14 : Une journaliste du Monde note que l'annonce de l'Elysée sur la suppression de la hausse des taxes sur les carburants sème la pagaille à l'Assemblée nationale. "Le président de la République a déjugé le Premier ministre, mais aussi l'Assemblée, cela porte atteinte à la dignité de l'Assemblée et au sens de nos travaux", vient notamment de lancer le communiste Pierre Dharréville dans l'hémicycle.

22h07 : C'est la mi-temps à Strasbourg, où les Alsaciens font plus que tenir tête au PSG : ils mènent 1-0, grâce à un but inscrit sur penalty par Kenny Lala à la 41e minute de jeu, après une main de Thilo Kehrer.



(JEAN-CHRISTOPHE VERHAEGEN / AFP)

22h01 : "On le voit nulle part. Il évoque les gilets jaunes comme une crise, alors que c'est une détresse."

Sur BFMTV, Eric Drouet critique la discrétion d'Emmanuel Macron, qui s'exprime peu publiquement. "Le rôle du président de la République n'est pas de s'adresser à telle ou telle catégorie de la population, mais aux citoyens dans leur ensemble", lui répond Marlène Schiappa.

21h56 : Le parquet de Dijon annonce que le maire LR de Beaune (Côte-d'Or), Alain Suguenot, a été mis en examen, ce soir, avec sa femme et leur fille, dans le cadre d'une enquête sur des malversations financières présumées. L'ex-député est soupçonné "de détournements de fonds publics par dépositaire de l'autorité publique et blanchiment".

21h51 : @anonyme : Je pense, à ma modeste échelle, que personne n'en a la moindre idée, tant les choses peuvent évoluer au cours des douze prochains mois...

21h51 : Et après ?

21h48 : @anonyme : La réponse vient d'être apportée par François de Rugy et Marlène Schiappa sur le plateau de BFMTV. La hausse des taxes sur les carburants est "annulée pour l'année 2019". Elle ne figurera pas dans le projet de loi finances pour l'année prochaine.

21h48 : La taxe, elle est supprimée définitivement ou uniquement pour 2019. Merci

23h29 : La Ligue de Paris Ile-de-France de football annonce que l'ensemble des compétitions amateurs prévues samedi sur le territoire de la ville de Paris sont reportées, en raison de la manifestation prévue ce jour dans la capitale.

21h39 : Pourquoi ne pas l'avoir annoncé lors du débat de cet après-midi ?

21h38 : Soit le PM se moque du president soit le president veut la peau de son PM...

21h35 : Pour ma part, je pense que le premier ministre doit donner la démission de son gouvernement. On ne peut pas être désavoué par le président...

21h34 : Le député LR du Pas-de-Calais Daniel Fasquelle réagit à l'annonce par l'Elysée de la suppression de la hausse des taxes sur les carburants. Il évoque une confusion entre le message d'Edouard Philippe et celui d'Emmanuel Macron, que vous êtes nombreux à souligner aussi dans les commentaires.

21h24 : Envie de musique ? Direction l'Olympia, où le rappeur Gaël Faye est en ce moment en concert. Vous pouvez regarder son spectacle en direct sur le site de Culturebox.



(CULTUREBOX)

21h18 : Selon l'entourage d'Emmanuel Macron, cité par LCI, la suppression de la hausse de la taxe sur les carburants a été décidée, à la mi-journée, lors d'un échange entre le chef de l'Etat et le Premier ministre.

21h13 : Sur le plateau de BFMTV, le ministre de la Transition écologique, François de Rugy, dit avoir eu Emmanuel Macron au téléphone ce soir. Le chef de l'Etat aurait choisi l'annulation pure et simple de la hausse des taxes sur les carburants pour ne pas laisser craindre aux Français une "entourloupe" avec une hausse de ces taxes à l'issue du moratoire annoncé.

21h04 : Statu quo en haut de tableau donc, avec les défaites de Lyon (4e), Marseille (5e) et Saint-Etienne (6e). Le PSG, qui affronte à présent Strasbourg dans le dernier match de la journée, a l'occasion de prendre un peu plus le large.

21h01 : C'est fini sur les pelouses de Ligue 1. Faisons un petit tour des stades :

• Lyon-Rennes : 0-2

• Nantes-Marseille : 3-2


• Bordeaux-Saint-Etienne : 3-2

• Reims-Toulouse : 0-1

• Caen-Nîmes : 1-2

• Dijon-Guingamp : 2-1

20h54 : Maigre consolation : les émissions européennes de CO2 ont baissé très légèrement de 0,02% en 2018, grâce notamment aux efforts britanniques de réduction du recours au charbon.

20h53 : Les principaux pays responsables de cette hausse des émissions de CO2 sont la Chine et l'Inde, qui consomment de plus en plus de charbon, de pétrole et de gaz, comme aux Etats-Unis. "La croissance économique n’est pas assez décarbonée", déplore un scientifique interrogé par franceinfo.

20h49 : Les émissions de CO2 dans le monde ont progressé d'environ 2,7% en 2018, selon une étude internationale rendue publique à la COP 24 à Katowice, en Pologne. C'est pire qu'en 2017, où la hausse annoncée était de 1,6%.

20h40 : "J'ai grand espoir qu'il y ait, demain, l'annonce de cette motion de censure."

Sur LCP, le patron des députés GDR, parmi lesquels figurent les élus communistes, annonce une réunion, demain matin, des groupes de gauche, en vue d'une motion de censure contre le gouvernement.

20h33 : Ironie de l'histoire : le vote des députés, purement symbolique, s'est donc fait sur la base d'un discours d'Edouard Philippe dans lequel il était encore question de moratoire sur la hausse des taxes sur les carburants...

20h30 : Au terme d'un après-midi de prises de parole à l'Assemblée nationale, les députés ont largement approuvé la "déclaration du gouvernement sur la fiscalité écologique et ses conséquences sur le pouvoir d'achat", prononcée par Edouard Philippe.