Délégation de "gilets jaunes" reçue à Matignon, auditions devant le Parlement... Le gouvernement multiplie les annonces pour sortir de la crise

Après les violences de samedi, l'exécutif entame un marathon lundi. Franceinfo revient sur les différentes annonces faites par le Premier ministre.

Le Premier ministre Edouard Philippe, le 21 novembre 2018, à Paris. 
Le Premier ministre Edouard Philippe, le 21 novembre 2018, à Paris.  (ALAIN JOCARD / AFP)

Le gouvernement se lance dans un marathon de consultations. Après un week-end marqué par des violences et des débordements lors des manifestations des "gilet jaunes", Matignon a multiplié les annonces, lundi 3 décembre. Le but : tenter d'apaiser alors que certains membres du mouvement songent à une nouvelle journée de manifestation samedi prochain. 

Une délégation reçue mardi à Matignon

Après avoir reçu les chefs des partis représentés au Parlement, lundi, le Premier ministre recevra, mardi après-midi, un collectif de "gilets jaunes" prêts à discuter avec l'exécutif. Dans le JDD, certains représentants du mouvement avaient demandé à être reçus pour offrir "au gouvernement une porte de sortie à la crise".

Des débats à l'Assemblée nationale et au Sénat 

Matignon a également annoncé la tenue d'un débat à l'Assemblée nationale mercredi et au Sénat, jeudi. Ceux-ci se dérouleront en vertu de l'article 50-1 de la Constitution, c'est-à-dire sans engager la responsabilité du gouvernement. Le Premier ministre n'a pas précisé dans l'immédiat si ce débat donnerait lieu ou non à un vote.

Edouard Philippe se rendra par ailleurs à la réunion de groupe des députés LREM à l'Assemblée nationale, mardi matin, pour un "échange avec le groupe majoritaire", précise encore son cabinet.

Le ministre de l'Intérieur auditionné par le Parlement

Le ministre de l'Intérieur, Christophe Castaner, et son secrétaire d'Etat, Laurent Nuñez, seront auditionnés, lundi à 20 heures, par la commission des Lois de l'Assemblée nationale. Cette audition, ouverte à la presse, portera "sur les événements survenus, au cours des dernières semaines, en France hexagonale et dans les outre-mer, à l'occasion des manifestations dites 'des gilets jaunes', en particulier à Paris les samedis 24 novembre et 1er décembre", précise la commission présidée par Yaël Braun-Pivet (LREM), dans un communiqué. 

Les deux membres du gouvernement ont également rendez-vous mardi devant la commission des Lois du Sénat, qui les entendra "sur les émeutes, les agressions contre les forces de sécurité et les actes de vandalisme et de destruction", survenus lors des manifestations. 

D'autres "mesures" annoncées après les consultations 

Edouard Philippe a promis de nouvelles "mesures" une fois les consultations de la semaine terminées. "L'ensemble des consultations, ainsi que celles ayant eu lieu la semaine dernière, conduiront le Premier ministre à annoncer les mesures destinées à permettre le déroulement serein de la concertation décentralisée souhaitée par le président de la République, et à assurer le maintien de l'ordre et le respect de la loi", écrit Matignon dans son communiqué.