Défilé du 14-Juillet : des "gilets jaunes" manifestent aux abords des Champs-Elysées

Plusieurs manifestants ont sifflé le passage d'Emmanuel Macron sur la célèbre avenue. 

Des véhicules de police sur les Champs-Elysées, le 14 juillet 2019.
Des véhicules de police sur les Champs-Elysées, le 14 juillet 2019. (MAXPPP)

"Nous on est là". Plusieurs personnes, dont des "gilets jaunes", sont venues manifester aux abords des Champs-Elysées, dimanche 14 juillet, à l'occasion de la traditionnelle Fête nationale. Selon les vidéos diffusées par plusieurs journalistes sur place, certains manifestants retenus derrière des barrières de sécurité ont scandé des chants à l'intention d'Emmanuel Macron : "Macron démission !" ou encore "Où est Steve ?", le jeune homme disparu à Nantes le 21 juin lors d'une opération de police.

Un groupe d'une quarantaine de manifestants, se revendiquant "gilets jaunes", a tenté de forcer une rangée de CRS sur la grande avenue parisienne, avant d'être encerclé par les forces de l'ordre, selon une journaliste de l'AFP présente sur place. Une vidéo tweetée par un journaliste du HuffPost montre l'une des figures des "gilets jaunes", Eric Drouet, drapeau tricolore à la main, entouré et exfiltré par des policiers.

Certains manifestants ont été filmés en train de lancer des ballons jaunes. Un journaliste affirme dans une vidéo que certains ballons ont été crevés par la police.

La veille au soir, quelques dizaines de manifestants, dont certains portaient des "gilets jaunes", avaient fait entendre leur voix devant l'Hôtel de Brienne, où Emmanuel Macron prononçait un discours. Ils visaient notamment le ministre de la Transition écologique François de Rugy, épinglé par Mediapart pour des dîners fastueux lorsqu'il était président de l'Assemblée nationale.