Commerces : quel bilan pour ce dimanche d'ouverture exceptionnel ?

Certaines préfectures autorisent ce mois de janvier les commerçants à ouvrir tous les dimanches pour compenser les pertes liées aux "gilets jaunes". Reportage.

FRANCE 3

Pour permettre aux commerçants de compenser les pertes dues au mouvement des "gilets jaunes", plusieurs préfectures ont autorisé l'ouverture des magasins tous les dimanches de ce mois de janvier. Mais cela va-t-il suffire ? En Ardèche, beaucoup de boutiques n'ont pas profité de l'autorisation de la préfecture dimanche 6 janvier. Et pour cause, les clients sont restés chez eux. Les pertes des commerçants sur la période de novembre et décembre sont estimées à 30% par rapport à l'année dernière, mais ils vont avoir du mal à récupérer.

En Moselle, une ambiance différente

En revanche à Metz (Moselle), l'ambiance était tout à fait différente, dimanche 6 janvier. Sur place, les soldes ont déjà commencé et les clients ne se sont pas fait attendre. En Moselle, les commerçants ont eu l'autorisation d'ouvrir 10 heures au lieu de cinq habituellement, une aubaine pour tous ceux qui attendaient impatiemment le client.

Le JT
Les autres sujets du JT
La rue commerçante de Saint-Ferreol à Marseille (illustration).
La rue commerçante de Saint-Ferreol à Marseille (illustration). (BERTRAND LANGLOIS / AFP)