Champs-Élysées : les "gilets jaunes" n'ont pas l'intention de partir

Les Champs-Élysées (Paris) sont le théâtre de violences et d'affrontements, qui surviennent au cours du rassemblement des "gilets jaunes" sur la capitale, samedi 24 novembre.

France 2

Depuis la matinée, le rassemblement des "gilets jaunes" à Paris, samedi 24 novembre, est le terrain d'affrontements violents. Qui sont les éléments belligérants ? "Il est très difficile de distinguer ceux qui commettent des violences du reste des manifestants", rapporte la journaliste Marion Mercier, en direct des Champs-Élysées (Paris). "Il y a des individus plus virulents, certains ont le visage dissimulé, mais tous portent des gilets jaunes", souligne-t-elle.

"Une frange plus virulente"

"Ces individus virulents sont encore à l’œuvre", à la mi-journée, sur le rond-point de l'Étoile, comme l'explique Marion Mercier. "Ce sont eux qui tiennent les face-à-face avec les forces de l'ordre, ce sont eux qui démontent les barricades et lancent des pavés. Les forces de l'ordre répliquent avec des gaz lacrymogène. Une partie du cortège des 'gilets jaunes', qui se trouvait sur les Champs-Élysées ce matin, s'est dispersé, donc il reste une frange plus virulente", rajoute la journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Les \"gilets jaunes\" ont rassemblé des dizaines de chaises des cafés et brasseries donnant sur les Champs-Elysées.
Les "gilets jaunes" ont rassemblé des dizaines de chaises des cafés et brasseries donnant sur les Champs-Elysées. (FRANCOIS GUILLOT / AFP)