Champs-Élysées : les commerçants s'inquiètent

Après les violences de samedi 24 novembre, les commerçants des Champs-Élysées (Paris) craignent de nouveaux débordements le 1er décembre prochain.

FRANCE 2

Sur les Champs-Élysées à Paris, les dégâts de samedi 24 novembre n'ont pas encore été réparés qu'il faut déjà faire face au rassemblement des "gilets ,jaunes" prévu samedi 1er décembre. Un restaurant a investi pour sécuriser les portes et éviter tout débordement. Tous craignent de nouvelles violences, beaucoup ne viendront pas travailler et vont barricader. Mais d'autres tiennent absolument à ouvrir leur commerce.

Dispositif renforcé

Pour le patron d'une brasserie, la journée du 24 novembre a couté 50 000 € de chiffre d'affaires. Il espère que les autorités se mobiliseront davantage pour samedi prochain. Les commerçants craignent que le mouvement dure et fasse peur aux touristes. Beaucoup de visiteurs ne viendront pas sur les Champs-Élysées samedi prochain. Les autorités rencontreront les commerçants vendredi 30 novembre afin de leur proposer un dispositif de sécurité renforcée.

Le JT
Les autres sujets du JT
Les Champs-Elysées à Paris, dimanche 25 novembre, au lendemain de la manifestation des gilets jaunes.
Les Champs-Elysées à Paris, dimanche 25 novembre, au lendemain de la manifestation des gilets jaunes. (FRANCOIS GUILLOT / AFp)