Ces maires qui rallient les "gilets jaunes"

Des maires de petites communes ont choisi de rejoindre le combat des manifestants, parfois de manière surprenante.

France 2

Dans le Nord, la colère des "gilets jaunes" a été mise en boîte. Le maire de la ville d'Estaires, Bruno Ficheux, s'est mobilisé à sa manière en mettant en place une collecte de tickets de caisse. "C'est une boîte qui est destinée à récupérer les tickets de carburant des habitants des 16 communes de mon canton", détaille-t-il. Mise en place depuis quelques jours, l'initiative conteste la hausse du prix du carburant. Le maire va envoyer les dizaines de tickets à l'Élysée avec un objectif : alerter le gouvernement.

Le prix du carburant, un enjeu pour les communes

Le maire d'Estaires soutient les "gilets jaunes" jusque sur le terrain. Jeudi 22 novembre, il est allé saluer les manifestants sur un rond-point de sa région. Leur combat est déterminant pour l'avenir de la commune, située à une trentaine de kilomètres de Lille. "Si le prix du carburant devient excessif, qui va venir habiter chez nous ?", s'interroge Bruno Ficheux. A Morbecque (Nord), le maire a lui aussi choisi d'afficher son soutien : l'hôtel de ville arbore un grand gilet jaune.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un \"gilet jaune\" défile avec un drapeau français à Dole (Jura), le 17 novembre 2018.
Un "gilet jaune" défile avec un drapeau français à Dole (Jura), le 17 novembre 2018. (SEBASTIEN BOZON / AFP)