Benjamin Griveaux confirme que le gouvernement ne recevra pas les porte-parole des "gilets jaunes"

Toutefois, le porte-parole du gouvernement a laissé la porte entrouverte, "une fois qu'ils seront organisés".

FRANCEINFO / RADIO FRANCE

"En l'état actuel des discussions", le gouvernement ne recevra pas les représentants des "gilets jaunes", a confirmé Benjamin Griveaux, secrétaire d'État auprès du Premier ministre, porte-parole du gouvernement, mardi 27 novembre sur franceinfo. Lundi, le mouvement avait annoncé s'être doté d'une délégation de huit "communicants officiels" nationaux, chargés de rencontrer le président Emmanuel Macron et le gouvernement.

Toutefois, Benjamin Griveaux a laissé une porte entrouverte, "une fois qu'ils seront organisés, qu'il n'y aura plus de contestation. Mais je veux aussi que ce dialogue soit utile, les résultats concrets ce seront dans les territoires."

Au sein du gouvernement, un conseiller du Premier ministre a expliqué à franceinfo s'interroger sur la représentativité de la délégation mise en place par le mouvement des "gilets jaunes", qui sont déjà contestés par certains au sein du mouvement. Cependant, il a précisé qu'ils pourraient être consultés dans le cadre des discussions déconcentrées qui sont lancées dans les territoires.

Benjamin Griveaux, le porte-parole du gouvernement, mardi 27 novembre.
Benjamin Griveaux, le porte-parole du gouvernement, mardi 27 novembre. (RADIO FRANCE / FRANCEINFO)