A Rouen, des "gilets jaunes" incendient la porte de la Banque de France

Pour l'"acte 7" du mouvement, des manifestants "ont mis un stock de poubelles près de la porte puis y ont mis le feu", selon la préfecture de Seine-Maritime. Près de 1 000 personnes ont manifesté à Rouen samedi après-midi. 

Vue Google Street View de la porte de la Banque de France, à Rouen (Seine-Maritime), en 2017. 
Vue Google Street View de la porte de la Banque de France, à Rouen (Seine-Maritime), en 2017.  (GOOGLE MAPS)

La porte d'enceinte de la Banque de France à Rouen (Seine-Maritime) a été incendiée lors d'une manifestation de "gilets jaunes", samedi 29 décembre, sur fond de heurts avec la police, a appris l'AFP auprès de la préfecture. "Les 'gilets jaunes' ont mis un stock de poubelles près de la porte puis y ont mis le feu", a précisé cette même source. La préfecture a souligné que la porte avait été "endommagée" dans l'incendie, qui a été éteint par les pompiers. 

La police de Seine-Maritime a quant à elle fait état sur son compte Twitter de "jets de projectiles, feux de poubelles, barricades" dans le centre-ville de Rouen. Des affrontements ont notamment eu lieu entre la police et des manifestants près de la gare SNCF, avec des tirs de gaz lacrymogène vers 11h30, a constaté un correspondant de l'AFP.

La manifestation des "gilets jaunes" a réuni environ 800 personnes samedi matin à Rouen, et entre 800 et 1 000 personnes dans l'après-midi, selon la préfecture.