Cet article date de plus de huit ans.

Vidéo Stéphane Le Foll évoque une possible remise en route de l'écotaxe

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
I-TELE
Article rédigé par
France Télévisions

Alors que les manifestants de Quimper ont demandé la suppression du dispositif, le ministre de l'Agriculture s'interroge sur les conditions pour le "remettre en route".

Stéphane Le Foll ne tire pas un trait sur l'écotaxe, selon ses déclarations dimanche 3 novembre lors du "Grand Rendez-vous" organisé par iTélé, Europe 1 et Le Monde. Selon le ministre de l'Agriculture, le gouvernement "prendra le temps nécessaire de la discussion pour savoir dans quelles conditions on pourrait la remettre en route" ce dispositif.

Au lendemain de la manifestation à Quimper, le ministre a rappelé que "l'écotaxe, c'est la capacité qu'on a à faire financer toutes les infrastructures par les utilisateurs des infrastructures routières". Il a également expliqué que la décision de suspendre la mesure devait permettre d'ouvrir "une discussion pour régler les problèmes qui ont été évoqués, en particulier pour la Bretagne".

Déplacement en Bretagne

Le ministre de l'Agriculture a par ailleurs informé de son déplacement vendredi prochain en Bretagne pour travailler sur le plan d'avenir de la région annoncé dans le cadre de la concertation sur l'écotaxe poids lourds.

"Je pense que cette journée doit nous permettre, en Bretagne, de travailler aussi sur le plan d'avenir pour la Bretagne, c'est-à-dire à la fois régler les problèmes de manière défensive, ce qu'on connaît en particulier avec l'entreprise Doux, Tilly-Sabco (...) et aussi préparer de manière offensive le redressement de la Bretagne", a-t-il ajouté.

Pour la Bretagne, le gouvernement entend construire d'ici la fin de l'année un "pacte d'avenir" avec les collectivités locales et les acteurs économiques et sociaux de la région.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.