VIDEO. Bretagne : Quimper se prépare à la manifestation

Une semaine après les débordements autour du portique écotaxe, lors desquels un manifestant a perdu une main, le Finistère prend ses précautions en prévision de la mobilisation de samedi.

ARNAUD BOULEIS - PACOME LE MAT - MICHEL HIVERT / FRANCE 2

Plusieurs milliers de personnes coiffées de bonnets rouges sont attendues, samedi 2 novembre, à Quimper (Finistère), à l'occasion d'une manifestation pour l'emploi en Bretagne, sur fond de fronde contre l'écotaxe. Cette mobilisation inquiète le gouvernement, qui redoute qu'elle s'accompagne de débordements.

Une semaine après la manifestation devant le portique écotaxe de Pont-de-Buis (Finistère), qui a dégénéré en violents affrontements entre manifestants et forces de l'ordre, les appels au calme se sont succédé et plusieurs organisations, notamment syndicales, se sont désolidarisées du mouvement. Samedi dernier, un manifestant a eu la main arrachée. Sa famille a promis de tout faire pour canaliser cette fois les débordements.

Par précaution, la mairie de Quimper a ordonné le démontage du mobilier urbain, et la préfecture a interdit l'accès du centre-ville aux tracteurs. Le portique de Pont-de-Buis a également été démonté. Une association locale de commerçants a pour sa part demandé à ses membres de baisser les rideaux durant une heure samedi en soutien à la manifestation.

Le portique écotaxe de Pont-de-Buis-lès-Quimerch (Finistère) a été démonté sous la supervision des forces de police, jeudi 31 octobre 2013, en prévision de la manifestation de samedi.
Le portique écotaxe de Pont-de-Buis-lès-Quimerch (Finistère) a été démonté sous la supervision des forces de police, jeudi 31 octobre 2013, en prévision de la manifestation de samedi. (FRED TANNEAU / AFP)