Cet article date de plus de neuf ans.

Vidéo Ecotaxe : "Le bal des faux-culs", selon Corinne Lepage

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 3 min.
Article rédigé par
France Télévisions

La députée européenne Corinne Lepage a souligné que la droite avait fixé les modalités de la mise en oeuvre de l'écotaxe et qu'elle souhaitait que la Cour des comptes se penche sur le contrat Ecomouv', l'entreprise en charge de sa collecte. 

L'ancienne ministre de l'Environnement Corinne Lepage, invitée politique du Soir 3 du dimanche 3 novembre, a estimé à propos de l'écotaxe que c'est "un peu le bal des faux-culs". Elle réagissait notamment à la sortie de l'ancien ministre UMP Brice Hortefeux dans l'émission "C Politique" sur France 5 qui soulignait, selon elle, que le gouvernement "n'est pas en capacité" de mettre en place l'écotaxe. "C'est Mme Kosciusko-Morizet qui a prévu tous les textes de mise en place, avec ce contrat et Ecomouv' (la société en charge de la mise en  mise en œuvre et de la collecte de l'écotaxe poids lourds)". "Il serait quand même très intéressant, poursuit-elle, que la Cour des comptes se saisisse et voit un peu ce qu'il en est".  La députée européenne estime qu'il n'est pas "très normal" de "verser 23% de la taxe à une société privée"

"La fiscalité écologique n'est pas en plus, c'est à la place de", note par ailleurs l'ancienne ministre qui est favorable à une instauration de l'écotaxe en France. "Les Verts ont beaucoup contribué (au) ras-le-bol sur la fiscalité écologique (...) en n'ayant qu'une vision pénalisante et taxatrice de l'écologie alors que c'est le moyen de sortir de la crise", a-t-elle ajouté. 

Interrogée sur la future union entre le MoDem et l'UDI, Corinne Lepage suggère "qu'on sorte de l'idée que le parti politique est une fin en soi (...), un syndicat d'intérêts d'élus". Pour l'élue européenne, "c'est l'UDF qui recommence" avec ce rassemblement annoncé du centre. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.