VIDEO. Échauffourées lors de la manifestation contre l'écotaxe à Quimper

Au moins 10 000 manifestants se sont réunis contre l'écotaxe à Quimper.

FRANCE 3

La Bretagne ne décolère pas. De violentes échauffourées ont éclaté, samedi 2 novembre, lors de la manifestation à Quimper contre l'écotaxe et pour l'emploi en Bretagne. De 10 000 à 30 000 manifestants à bonnets rouges se sont rassemblés sur la place de la Résistance, selon les premières estimations.

Peu après 15 heures, un petit groupe de manifestants s'est opposé aux forces de l'ordre en leur jetant des projectiles, pierres, pavés, barres de fer, pots de chrysanthèmes et fusées de détresse. Les policiers ont répondu en faisant usage d'un canon à eau et de grenades lacrymogènes.

Au moins un blessé parmi les manifestants

Les bonnets rouges, un symbole de la lutte anti-fiscale du 17e siècle en Bretagne, ont tenté d'escalader les grilles de la préfecture et ont mis le feu à des palettes. Un manifestant a été blessé au pied. Le Télégramme parle de son côté de trois blessés évacués.

Peu après 17 heures 30, les organisateurs ont donné l'ordre aux manifestants de se disperser. Parallèlement aux affrontements de Quimper, un portique écotaxe a été détruit à Saint-Allouestre dans le Morbihan à la suite d'un incendie.

Les manifestants bretons contre l\'écotaxe et pour l\'emploi en Bretagn, lors du rassemblement à Quimper, le 2 novembre 2103.
Les manifestants bretons contre l'écotaxe et pour l'emploi en Bretagn, lors du rassemblement à Quimper, le 2 novembre 2103. (FRED TANNEAU / AFP)