VIDEO. Contre l'écotaxe, les routiers freinent leurs actions

Faute de participants, le collectif indépendant à l'origine des manifestations a même été contraint d'annuler son action en région parisienne.

EMILIER QUENO - FRANCE 3

Ils n'ont pas réussi à perturber la circulation autant qu'ils l'espéraient. Les routiers appelaient à organiser des barrages filtrants un peu partout en France, pour protester contre l'écotaxe. Mais à peine 200 camions ont participé à cette journée de manifestation, orchestrée lundi 2 décembre au matin par un collectif indépendant.

Les routiers ont même dû renoncer à leur action en Ile-de-France, faute de camions mobilisés. "On est malheureusement contraints et forcés d'annuler", a expliqué en début de matinée le directeur du collectif, Alain Spinelli. A Croissy-Beaubourg (Seine-et-Marne), le barrage où il tenait son point presse, seuls quatre camions ont répondu à l'appel.

En province, des opérations escargot ont bien eu lieu sur plusieurs grands axes routiers, mais sans provoquer d'importants bouchons. Sur la RN10 entre Bordeaux et Angoulême, l'une d'entre elles, prévue pour se prolonger jusque dans l'après-midi, a été suspendue à la mi-journée.

Des routiers manifestent contre l\'écotaxe le 2 décembre 2013 près de Lille (Nord) sur l\'autoroute A25.
Des routiers manifestent contre l'écotaxe le 2 décembre 2013 près de Lille (Nord) sur l'autoroute A25. (CITIZENSIDE/THIERRY THOREL / CITIZENSIDE.COM)