Poids lourds : une vignette pour financer les routes

Les poids lourds vont-ils devoir être équipés d'une vignette sur les routes en France ? Le ministre de la Transition écologique François de Rugy dit travailler sur une taxe qui s'appliquerait aux camions étrangers, mais aussi aux camions français.

France 3

Une vignette pourrait bien refaire son apparition sur les pare-brises. Mais cette nouvelle taxe concernerait uniquement les poids lourds. Les transporteurs français seront concernés, mais dans le viseur du gouvernement il y a surtout les camions étrangers. C'est ce qu'a annoncé François de Rugy, le ministre de la Transition écologique, au micro de BFM TV, dimanche 24 septembre.

Une fronde contre l'écotaxe en 2013

L'objectif est de financer les infrastructures. Cette redevance devrait rapporter 500 millions d'euros à l'État. L'idée de faire payer l'entretien des routes à ceux qui les empruntent n'est pas nouvelle. En 2013, l'écotaxe avait provoqué une fronde de plusieurs mois. Finalement abandonnée, elle aura coûté un milliard d'euros à l'État. Pour les professionnels français, il est impensable de voir la question resurgir. "On continue de payer encore et encore de payer des taxes", déplore Benoît Daly, secrétaire général de la Fédération nationale des transports routiers (FNTR). La vignette serait vendue sous forme de forfait, à la semaine, au mois ou encore à l'année. Elle pourrait voir le jour en 2020, dans le cadre d'une directive européenne.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un portique écotaxe sur l\'autoroute A25 près d\'Armentières (Nord), en 2013.
Un portique écotaxe sur l'autoroute A25 près d'Armentières (Nord), en 2013. (PHILIPPE HUGUEN / AFP)