Cet article date de plus de sept ans.

La suspension de l'écotaxe ne satisfait qu'un tiers des Français

C'est ce qu'affirme un sondage Ifop à paraître dans "Dimanche Ouest-France".

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Des poids-lourds passent sous un portique qui leur permet de "pointer" pour l'écotaxe, le 27 juin 2013 à Armentières (Nord). (PHILIPPE HUGUEN / AFP)

Etes-vous satisfait de la suspension de l'écotaxe poids-lourds ? A cette question, posée par l'institut Ifop, seuls 31% des Français sondés répondent oui. Ils regrettent qu'elle n'ait pas été abrogée et d'autres déplorent à l'inverse le recul du gouvernement. L'écotaxe devait entrer en vigueur le 1er janvier. Le sondage est publié vendredi 1er novembre, à la veille d'une manifestation anti-écotaxe à Quimper.

Toutefois, les résultats d'autres sondages relativisent ce résultat. Ainsi, deux tiers des Français (67%) estiment que la suspension de l'écotaxe, annoncée mardi par le Premier ministre Jean-Marc Ayrault, est justifiée, selon un sondage CSA pour BFMTV publié mercredi. Quelque 33% des personnes interrogées ont considéré que la suspension de cette taxe était "tout à fait justifiée", et 34% qu'elle était "plutôt justifiée".

Une insatisfaction pour des raisons très différentes

De son côté, Ifop note dans son étude, qui sera publiée dans Dimanche Ouest-France, que "si 31% des Français sont plutôt favorables à cette annonce qui va selon eux dans le bon sens, 57% ne sont pas satisfaits... mais pas tous pour la même raison". Dans le détail, parmi les insatisfaits, "les partisans de l'écotaxe et ceux qui pensent que le gouvernement ne doit pas céder à la pression des manifestants représentent 27%""En face, 30% se disent mécontents car ils souhaitent la suppression de cette taxe et non pas sa simple suspension", note l'Ifop.

La tendance est davantage marquée en Bretagne, où 38% des sondés souhaitent la suppression pure et simple de l'écotaxe. 36% se satisfont à ce stade de sa simple suspension. Dans cette région, seuls 18% des sondés estiment que l'écotaxe est souhaitable.

 

Sondage réalisé du 29 au 31 octobre, par questionnaire auto-administré en ligne sur un échantillon de 1004 personnes représentatif de la population française, et de 502 personnes représentatif de la population bretonne, selon la méthode des quotas. Les sondés ont 18 ans et plus.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Ecotaxe

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.