Cet article date de plus de six ans.

Drôme : un curé trop pressé intercepté sur l'A7

Dans la Drôme, sur l'autoroute A7, l'histoire étonnante d'un homme d'église trop pressé et très énervé. Un curé qui roulait à vive allure et possédait un détecteur de radars. Il a été contrôlé samedi après-midi.  La gendarmerie l'a intercepté, ce qui l'a beaucoup agacé.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (Radio France)

Début de l'après-midi sur l'A7 dans le
nord de la Drôme. En ce jour de départ en vacances beaucoup de monde sur
l'autoroute. Une voiture banalisée de la gendarmerie patrouille. Soudain, elle
est dépassée par un véhicule qui roule à plus de 130 km/h. Les gendarmes ont le
temps de remarquer un détecteur de radars - dont la possession est interdite - à l'avant de cette voiture. Aussitôt
il la prenne en chasse, la rattrape et demande au conducteur de se garer. Et là
les militaires découvrent qu'il s'agit d'un curé de 61 ans qui officie dans une
paroisse de lu département. Il se présente comme un résistant au harcèlement
routier et s'en prend verbalement aux gendarmes. Le détecteur de radars a été
confisqué et la justice pourrait prochainement convoquer l'homme d'église.  

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.