Cet article date de plus de neuf ans.

Dijon et Dole, deux petits aéroports épinglés par la Cour des comptes

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min
VIDEO. Deux aéroports épinglés par la Cour des comptes (FRANCE 2)
Article rédigé par franceinfo
France Télévisions
France 2

La Cour des comptes pointe que ces structures, situées à 37 km l'une de l'autre, ne sont pas rentables. Et coûtent finalement très cher aux contribuables.

Les aéroports de Dole (Jura) et de Dijon (Côte-d'Or) sont dans le viseur de la Cour des comptes. Dans son rapport annuel, l'institution précise qu'aucune des deux structures n'est rentable.
Et pour cause, les deux aéroports sont situés à 37 kilomètres de distance. En 2013, 25 000 passagers ont décollé de Dijon et 79 000 de Dole. Or, pour être rentable, Dole devrait accueillir l'équivalent de 800 000 voyageurs par an, précise une équipe de France 2.

Ils engloutissent 31,8 millions d'euros d'aides

Pourtant, entre 2010 et 2013, 31,8 millions d'euros d'aides ont été investis pour ces deux aéroports. La facture, payée par les collectivités, est jugée astronomique.
La viabilité économique des deux aéroports est ainsi dénoncée par la Cour des comptes, qui demande même de stopper le versement de subventions.
Les usagers, eux, contestent : "Il y a des gens qui viennent de Dijon, même de Genève. Des Suisses qui viennent prendre l'avion ici. Ils disent que c'est vraiment rentable", assure l'un d'entre eux.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.