Creuse : 200 manifestants à La Souterraine contre la suppression de plusieurs trains et du guichet de la gare

Près de 200 personnes ont manifesté vendredi à la gare de La Souterraine (Creuse). Elles protestaient contre la suppression de plusieurs allers-retours à partir de juillet 2017.

Près de 200 personnes ont manifesté devant la gare de La Souterraine dans la Creuse, vendredi 10 mars.
Près de 200 personnes ont manifesté devant la gare de La Souterraine dans la Creuse, vendredi 10 mars. (FRANCE BLEU CREUSE)

Environ 200 personnes se sont rassemblées vendredi 10 mars à la gare de La Souterraine, dans la Creuse, pour protester contre la suppression de deux allers-retours par jour à partir de juillet 2017. Les manifestants réclament également le maintien du guichet de la gare qui pourrait disparaître. Les Creusois ont défilé jusque sur les voies, rapporte France Bleu Creuse sur son compte Twitter.

Une pétition et un courrier à Guillaume Pépy

Plusieurs parlementaires du département ont envoyé un courrier à Guillaume Pépy, directeur de la SNCF. Une pétition a aussi été lancée sur le site internet change.org par le syndicat CGT Cheminots. Elle a déjà recueilli près de 2 000 signatures.

D'ici 2018, la SNCF a prévu d'automatiser le suivi de la circulation, une décision qui aurait "de lourdes conséquences pour cette gare", indique le syndicat : "Elle condamnerait le poste de chef de service, emploi stratégique pour la sécurité des usagers, et supprimerait la possibilité d’aide à la descente des personnes (...) ayant pour conséquence la suppression de six emplois".

"Nous condamnons la suppression de ces postes d'agents circulation, écrit encore la CGT Cheminots, qui entraînera probablement la suppression des arrêts de trains TET (Trains d'équilibre du territoire), et peut être la réduction des heures d’ouverture, voire même la suppression du guichet."