Grenoble ouvre la première voie réservée au covoiturage sur une autoroute de France

C'est une première sur une autoroute française. Une voie dédiée au covoiturage a été mise en service à l'entrée de Grenoble.  

#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Un losange blanc sur fond noir : c'est le symbole international du covoiturage. Et pour la première fois en France, il fait son apparition sur une autoroute, plus précisément sur un tronçon de 8 km de l'A48 à l'entrée de Grenoble. Une zone connue pour ses bouchons. 

Au moins deux personnes par voiture

Cette voie n'est activée que pendant les heures de pointe pour réduire les embouteillages et les émissions polluantes. Avec à la clé, un gain de temps estimé à 10 minutes sur le trajet.

Seuls les véhicules transportant au moins deux personnes peuvent l'emprunter, ainsi que les voitures à très faible émission (vignette Crit'air 0) et les taxis. 

Des capteurs infrarouges pour les contrôles

Sur le parcours, des capteurs infrarouges ont été installés. C'est grâce à eux que l'on pourra savoir si le principe est respecté. "Ce système va détecter et compter le nombre de personnes dans le véhicule et analyser son immatriculation", explique Nicolas Moronval, chef du département innovation et développement du groupe autoroutier APRR. D'ici la fin de l'année 2020, une voie similaire devrait voir le jour aux abords de Lyon. 

Une voie réservée au covoiturage inaugurée à Grenoble
Une voie réservée au covoiturage inaugurée à Grenoble (France 3 Alpes)