Covid-19 : les autocaristes indépendants organisent des opérations escargot à Paris et Rennes

Ils s'estiment défavorisés par rapport aux grandes entreprises et espèrent être reçus au ministère de l'Economie et des Finances.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Un autocar FlixBus circule sur le périphérique parisien, le 13 février 2021 à Paris. (MAGALI COHEN / AFP)

Les autocaristes indépendants sont en colère et ils le font savoir. A Rennes et Paris, des opérations escargot sont organisées mercredi 26 mai, afin de demander une meilleure prise en compte de leur situation, explique France Bleu Paris, après plus d'un an d'arrêt de leur activité en raison de la pandémie de Covid-19Une vingtaine d'autocaristes ont démarré une opération escargot sur la rocade de Rennes, mercredi matin, alors qu'en Ile-de-France, près de 150 autocars sont partis de quatre points de rassemblement en région parisienne (Versailles, Roissy, Disney, Orly) pour rejoindre le ministère de l'Economie et des Finances.

Ils réclament une meilleure répartition des aides

Les autocaristes s'estiment défavorisés par rapport aux grandes entreprises et veulent être reçus à Bercy : ils réclament une meilleure répartition des aides allouées aux professionnels du secteur. "Nous ne sommes pas fermés administrativement mais économiquement. Depuis plus d'un an, on est à l'arrêt et le fonds de solidarité de l'État ne suffit pas", a déclaré à l'AFP Stéphane Duboullay, gérant de l'entreprise ADS Voyages, près de Rennes, qui emploie l'équivalent de dix salariés à temps complet.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Transports

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.