Cet article date de plus de cinq ans.

Collision de navires au large de la Corse : la zone de pollution s'est étendue

Près de 150 m3 de mélange hydrocarbure/eau de mer ont été récupérés dans la soirée.

Article rédigé par franceinfo avec AFP
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min
Une vue aérienne de la collision entre deux navires en Corse, le 10 octobre 2018. (PASCAL POCHARD-CASABIANCA / AFP)

La nappe de pollution causée par la fuite de fuel à la suite de la collision de deux navires dimanche au nord de la Corse s'est étendue, a annoncé le préfet maritime de Méditerranée vendredi 12 octobre. Jeudi soir le navire tunisien Ulysse s'était libéré du porte-containers chypriote Virginia.

Mercredi, le préfet avait évalué à 200 m3 la nappe de pollution constituée du fuel de propulsion, "assez lourd et visqueux" échappé des cuves du porte-containers. Près de 150 m3 de mélange hydrocarbure/eau de mer ont été récupérés dans la soirée de vendredi.

Une fenêtre météo favorable

"Ce qui reste dans la soute numéro 3 du Virginia, environ 100 m3 de gasoil, ne s'est pas déversé, il n'y a donc pas de surpollution", a indiqué le préfet maritime, le vice-amiral Charles-Henri de la Faverie du Ché. "La légère surpollution liée au désenclavement de l'Ulysse est sous contrôle puisqu'elle est cernée par le barrage que nous avions préventivement mis en place", a-t-il ajouté.

Néanmoins, la lutte contre la pollution "n'est pas finie puisque avec le vent et le courant les différentes zones de pollution se sont étalées", a souligné le préfet, évoquant "trois grandes zones qui s'étendent chacune sur 25 km"Nous avons une fenêtre météo qui est favorable jusqu'à au moins dimanche, après c'est moins sûr", a-t-il souligné.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.