Circulation : un pic de 1 000 kilomètres de bouchons cumulés atteint à la mi-journée lors d'un intense week-end de chassé-croisé

Bison futé recommande aux automobilistes d'attendre dimanche pour prendre la route.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Des automobilistes sont bloqués sur le périphérique parisien, le 23 juillet 2021. (DELPHINE LEFEBVRE / HANS LUCAS / AFP)

Le pic des bouchons a été atteint samedi 31 juillet à 11h55 avec 1 001 kilomètres de bouchons cumulés au niveau national, selon Bison futé. Le pic de circulation était attendu entre 12 heures et 13 heures. La journée est classée noire dans le sens des départs, à l'occasion du chassé-croisé entre juillettistes et aoûtiens. "C'est très chargé sur la vallée du Rhône et l'arc méditerranéen" mais aussi "sur l'axe Paris-Bordeaux, avec des temps de parcours doublés par rapport à des journées habituelles", a précisé sur franceinfo Stéphanie Thibault, responsable du Centre d’information trafic Vinci de Vedène (Vaucluse). 

Dans le sens des retours, la journée est classée rouge dans le quart Sud-Est et orange dans le reste du pays. Pour éviter les embouteillages, Bison futé a conseillé dès vendredi d''"attendre dimanche pour partir". Cette journée est en effet classée orange dans le sens des départs comme des retours. Vendredi après-midi, des vacanciers avaient anticipé leurs départs sur la route. Plus de 1  km de bouchons cumulés avaient alors été enregistrés dans tout le pays.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Transports

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.