L'Harmony of the seas, plus gros paquebot du monde et symbole du savoir-faire français

Ce géant des mers a été mis à l'eau pour la première fois ce jeudi 10 mars. Il a fallu trois années et toute l'énergie de 3 000 ouvriers pour le bâtir à Saint-Nazaire.

France 2

Ce jeudi 10 mars est une belle journée pour le savoir-faire français. L'Harmony of the seas, fabriqué à Saint-Nazaire (Loire-Atlantique), a été mis à l'eau avec succès pour la première fois. Six remorqueurs ont été mobilisés pour le tracter. En bord de mer, les curieux étaient nombreux pour voir le mastodonte glisser sur l'eau. "C'est impressionnant", répétait-on.

Avec ses 362 mètres de long, l'Harmony of the seas bat tous les records. Il surpasse le Queen Mary II. On pourrait aligner cinq Airbus A380 à côté du paquebot qui supplante même la tour Eiffel allongée. Dans le même temps, il pèse dix fois plus qu'elle.

Son prix : un milliard d'euros

Trois années et 3 000 ouvriers ont été nécessaires pour construire ce géant de la croisière. Ce fut une aubaine économique pour Saint-Nazaire et un pari commercial pour l'armateur américain qui a déboursé un milliard d'euros. Le bateau aux 3 000 cabines peut accueillir 6 000 passagers. A son bord, on trouve 40 restaurants, des piscines, une patinoire et même une tyrolienne. La première croisière est prévue fin mai en Méditerranée.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le paquebot Harmony of the Seas dans les chantiers de Saint-Nazaire (Loire-Atlantique), le 18 février 2016.
Le paquebot Harmony of the Seas dans les chantiers de Saint-Nazaire (Loire-Atlantique), le 18 février 2016. (JEAN-SEBASTIEN EVRARD / AFP)