Brest fête le retour de l'Hermione en France

Quatre mois après son départ de France, l'Hermione, la réplique du bateau de La Fayette, est rentré de son périple américain. Prévue arrivée à 15h, quai Malbert, la frégate est arrivée dès 12h30 dans le goulet. Elle restera une semaine dans le port de Brest.

(L'Hermione revient des Etats Unis après une traversée de l'Atlantique houleuse © France Bleu Breizh Izel)

La foule se presse depuis ce matin à Brest pour accueillir l'Hermione, cette réplique de la frégate de La Fayette. Sur terre...comme sur mer, la fébrilité se fait sentir.

Dans la foule, sur une digue, Hervé Cressard a suivi l'arrivée de l'Hermione, son reportage
--'--
--'--

Le bateau s'est notamment fait saluer par la Marine nationale, avec qui elle a échangé des coups de canons. La frégate de lutte anti-soumarine "Latouche-Tréville" a ouvert la marche alors que "La Recouvrance", une réplique d'une goélette aviso de 1817, symbole de la ville de Brest, la fermait. 

Une myriade de petits et gros bateaux accueillaient donc l'Hermione. La mer était recouverte de voiles.

A LIRE AUSSI : ►►►Le capitaine de l'Hermione : "On a redécouvert des performances incroyables"

A 13h, l'Hermione passait devant la pointe du phare du Minou, qui marque l'entrée dans la rade de Brest. Le bateau original avait accosté à Brest en 1779.

 

L'Hermione était partie de l'île d'Aix le 18 avril dernier. Après un mois et demi de traversée, elle avait jeté l'ancre à Yorktown, la première étape de son périple américain que vous aviez pu suivre sur France Info

A LIRE AUSSI ►►►L'Hermione a largué les amarres

A son retour, la frégate ira se "refaire une beauté " à Rocherfort selon les mots de son capitaine, interviewé ce matin sur France Info. Remise en état et maintenance seront au programme après 11.000 miles avalés et cinq mois de traversée. Elle sera présente l'année prochaine, en juillet, aux Fêtes maritimes internationales de Brest. 

 

L'Hermione restera jusqu'au 17 août dans le port de Brest. Une exposition sur le navire, des démonstrations, baptèmes de mer, débats ou rencontres avec l'équipage seront organisés. Le trois-mâts prendra ensuite la direction de Bordeaux, où 13.000 personnes étaient venus le visiter peu avant son départ. A son bord, 80 personnes dont 60 volontaires. 

La frégate originale avait coulé en 1793, au large du Croisic, à cause d'une d'une erreur de navigation. 

 

 

Ponctuelle, l'Hermione a accosté sur le quai Malbert à 15h, comme prévu. Le trajet du retour a été mouvementé. Vents contraires, houle, dépressions... Il a fallu à l'équipage lutter contre des vents de force 8, 9, 10. Les marins ont entonné des chants à leur arrivée.