Bas-Rhin : occupé au téléphone, le conducteur du TGV oublie un arrêt

Selon un journaliste de "L'Alsace", le train qui reliait Paris à Colmar n'a pas desservi la gare de Sélestat.

Un TGV en Alsace, en 2005.
Un TGV en Alsace, en 2005. (MAXPPP)

"Gare de Sélestat. Pas d'arrêt." Certains passagers du Paris-Colmar ont peut-être eu cette annonce dans la tête après avoir vu défiler la gare où ils devaient descendre, mardi 20 mars. Selon L'Alsace, qui avait un journaliste à bord de ce TGV, le train, parti de Paris à 18h55 ne s'est pas arrêté à 21h06 en gare de Sélestat (Haut-Rhin), contrairement à ce que prévoyait son parcours initial. 

Un TER pour revenir à Sélestat

Curieux de comprendre le pourquoi du comment, le journaliste a alors demandé des explications à la SNCF. La compagnie lui a répondu que le conducteur du train, occupé au téléphone, avait oublié l'escale à Sélestat. Pour rallier la ville, lui et une dizaine de passagers se sont donc vu proposer un aller simple dans le TER suivant pour seule consolation.