Cet article date de plus d'un an.

Le premier avion de ligne de conception chinoise a réalisé son vol commercial inaugural

Avec cet appareil, la Chine espère rattraper la concurrence occidentale et répondre elle-même à sa forte demande de vols domestiques.
Article rédigé par franceinfo avec AFP
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
Le premier avion de ligne conçu en Chine, le Comac C919, avant son vol inaugural à Shanghai (Chine), le 28 mai 2023. (CNS / AFP)

Un tournant pour le secteur aérien. Le Comac C919, premier avion de ligne de conception chinoise, a réalisé dimanche 28 mai son vol commercial inaugural. Avec ce moyen-courrier, qui peut emmener jusqu'à 190 passagers, la Chine espère rivaliser avec ses concurrents occidentaux, l'européen Airbus et l'américain Boeing notamment.

"A l'avenir, la plupart des passagers pourront choisir de voyager à bord de grands appareils de conception nationale", a décrit la chaîne de télévision d'Etat CCTV. Avant le décollage, des médias d'Etat ont montré des dizaines de passagers rassemblés à l'aéroport de Shanghai pour admirer l'appareil blanc aux lignes épurées. Ces derniers sont ensuite montés à bord de l'avion qui, après avoir circulé sur la piste, a pris son envol.

Un marché en pleine expansion

Le C919 a décollé de l'aéroport Hongqiao de Shanghai dimanche matin, selon des images de la chaîne CCTV, qui a précisé que 130 passagers se trouvaient à bord. L'appareil du vol MU9191 de la compagnie China Eastern Airlines a atterri "en douceur" à l'aéroport international de Pékin avec environ 40 minutes d'avance vers 12h30 (heure locale), a rapporté la chaîne d'Etat.

Construit par l'entreprise d'Etat Comac, le C919 est toutefois composé de nombreuses pièces provenant d'autres pays. Après ce vol inaugural, il devrait entrer en service dès le lundi 29 mai sur les vols de China Eastern Airlines reliant Shanghai à Chengdu, dans le sud du pays.

Ce nouvel appareil débarque sur un marché chinois de l'aviation en expansion croissante depuis une décennie, porté notamment par le développement de la classe moyenne. En avril, Airbus a annoncé qu'il doublerait ses capacités de production en Chine et signé un accord pour construire une deuxième chaîne d'assemblage à Tianjin (nord-est) pour l'A320.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.