Cet article date de plus de neuf ans.

Après la neige, un lundi au ralenti dans les transports publics

Les cars de ramassage scolaire resteront garés aujourd'hui dans une large moitié ouest. Les températures, encore nettement négatives, risquent aussi de compliquer la circulation des bus et des trains.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Franceinfo (Franceinfo)

L’essentiel des chutes de neige est passé, mais leurs conséquences vont se faire sentir encore toute la journée. Du Pas-de-Calais à l'Aude en passant par les Yvelines, les préfectures ont interdit la circulation des cars de transport scolaire.

Les bus en lieu sûr

En ville, les réseaux ferrés sont sûrs, mais les bus prendront leurs précautions avant de sortir de leur dépôt. En général, des éclaireurs en voiture testent les rues vers 5 heures du matin. Si la chaussée glisse trop, les gestionnaires des réseaux choisiront alors d'attendre que le salage fasse effet. Plus la circulation brasse le sel, plus il attaque le verglas.

Une grande prudence est donc indispensable en attendant. Une série de pertes de contrôle a fait quatre blessés légers, hier soir sur l'A11, dans la Sarthe. L'accident impliquait 10 véhicules.

Plus aucune interdiction de circulation n'est en vigueur pour les poids lourds, mais les véhicules de plus de 7,5 tonnes ont interdiction de dépasser sur les routes du Calvados et de Seine-Maritime.

Les trains au ralenti

Les trains circulent toujours, mais ils risquent de rouler moins vite. La SNCF explique que, par mesure de précaution, la vitesse des
TGV est réduite. La mesure vaut aussi pour les trains classiques : dimanche soir les retards atteignaient 50 minutes sur les lignes normandes, qui ne sont pas à grande vitesse.

Mais le réseau le plus touché était celui de Montparnasse, qui dessert tout l'ouest, de la Bretagne à Toulouse. Les retards ont atteint jusqu'à deux heures hier pour les TER entre Caen et Tours.

Avec des températures annoncées négatives sur la quasi-totalité de la France dans la matinée, toute la France pourrait s'engourdir. La SNCF prévoit encore jusqu'à une demi-heure de retard dans plusieurs régions.

 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Transports

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.