Appel à témoignages : votre Intercités ou votre train de nuit risque d'être supprimé, racontez-nous

Un rapport remis mardi au ministère des Transports préconise de supprimer ou de réduire certaines liaisons. Francetv info donne la parole aux usagers de ces trains menacés. 

Certains tronçons du réseau Intercités pourraient être supprimés, préconise un rapport remis le 26 mai 2015 au ministère des Transports.
Certains tronçons du réseau Intercités pourraient être supprimés, préconise un rapport remis le 26 mai 2015 au ministère des Transports. (MAXPPP)

Plusieurs trains Intercités sont menacés de suppression, de même que des trains de nuit. C'est ce que préconise un rapport remis mardi 26 mai au gouvernement

• Sur le réseau Intercités, aucune suppression de ligne complète n'est envisagée. En revanche, plusieurs tronçons de lignes sont dans le viseur. Il s'agit du Hirson-Metz, des tronçons Quimper-Nantes et Bordeaux-Toulouse de la ligne Quimper-Toulouse, de la section Marseille-Nice du Bordeaux-Nice. 

• D'autres trains pourraient voir leur fréquence réduite ou être remplacés par des autobus. Les liaisons Rouen-Le Havre, Amiens-Boulogne, Clermont-Ferrand-Béziers, Toulouse-Hendaye, Caen-Le Mans-Tours, Bordeaux-Nice et Lyon-Bordeaux sont concernées. 

• Des trains de nuit seraient supprimés au profit de l'autocar : Paris-Hendaye, Nord-Est-Méditerranée, Paris-Côte Vermeille et Paris-Savoie.

Francetv info donne la parole aux usagers de ces Intercités et trains de nuit. Si vous êtes usager d'une de ces lignes ou habitant d'une ville desservie, comment réagissez-vous à ces éventuelles suppressions ou modifications ? Travail, vacances... Dans quel cadre prenez-vous le train ? Quel serait votre mode de transport de remplacement ? 

Vous pouvez répondre à ces questions en réagissant dans le live ci-dessous. Merci de nous préciser votre nom, votre lieu de résidence et vos coordonnées (téléphone ou adresse e-mail) pour que nous puissions vous contacter. Vos coordonnées resteront strictement confidentielles.