Cet article date de plus de dix ans.

Air France va supprimer 2.000 postes en 2012

La compagnie aérienne Air France s'apprête à supprimer 2.000 postes via des départs non remplacés sur l'année 2012, affirme le quotidien La Tribune. Ce gel des embauches s'accompagnera d'un gel des salaires, d'une baisse des investissements et d'une réductions de certaines fréquences de vols. Le groupe Air France-KLM espère économiser 800 millions d'euros.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
  (Marcus Donner Reuters)

C'est une conséquence des mauvais résultats d'Air France : la compagnie a décidé de lancer un plan d'économies drastique, qui passe par 2.000 suppressions de postes. Pas de licenciement prévu, mais un gel des embauches : les départs de l'année 2012 ne seront pas remplacés. C'est le quotidien La Tribune qui le révèle dans son édition de jeudi, affirmant s'appuyer sur des "sources concordantes ". Ce gel des embauches concernerait toutes les catégories de personnel.

La mesure, qui fera partie d'un plan plus vaste, devrait être présentée le 11 janvier en conseil d'administration et quelques jours plus tard en comité central d'entreprise.

Selon le quotidien, elle s'accompagnera d'un gel des salaires, des promotions et des avancements. Le matériel sera aussi touché, avec une contraction des investissements, "notamment informatiques " et des réceptions d'avions moins nombreuses en 2013.

La compagnie veux préserver son réseau. mais La Tribune croit savoir qu'une ou deux lignes seront fermées. Le nombre de vols sera diminué sur les destinations où les fréquences sont les plus déficitaires.

Et ce plan n'est que le premier. Un autre, encore plus lourd, devrait être présenté en mai-juin. Le groupe Air France-KLM compte arriver à 800 millions d'euros annuels d'économies en trois ans.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Transports

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.