Air France déclare la guerre à ses pilotes

La compagnie reproche au Syndicat national des pilotes de ligne de ne pas avoir respecté ses engagements en termes de compétitivité.

FRANCE 2

La bataille fait rage chez Air France. La compagnie aérienne a engagé une procédure juridique en référé à l’encontre du Syndicat national des pilotes de ligne (SNPL). Elle reproche à ses pilotes de ne pas avoir tenu parole concernant les gains de productivité, promis en 2012.

"Le syndicat de pilotes avait signé cet accord de compétitivité il y a trois ans. Un plan qui devait permettre 20% d'économie. Mais aujourd'hui, la direction reproche au syndicat de ne pas réaliser la totalité de ses objectifs alors que d'autres catégories de personnels, comme le personnel au sol, y sont totalement parvenues", rapporte le journaliste de France 2, Luc Bazizin.

Les heures de nuit majorées à 45%

Parmi les mesures du plan d'économie : "les heures de vol, de nuit, qui étaient jusqu'alors majorées de 50%, devaient passer à 45%", indique le reporter. Toutefois, les pilotes s'y refusent. Et pour cause, selon eux, la direction devait aussi leur attribuer plus d'heures de vol afin de compenser cette baisse de salaire.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des avions Air France garés sur le tarmac de l\'aéroport Charles-de-Gaulle, le 22 septembre 2014, à Roissy (Val-d\'Oise).
Des avions Air France garés sur le tarmac de l'aéroport Charles-de-Gaulle, le 22 septembre 2014, à Roissy (Val-d'Oise). ( JACKY NAEGELEN / REUTERS)