Cet article date de plus de quatre ans.

Aéroports : améliorer les infrastructures en France

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Aéroports : améliorer les infrastructures en France
France 3
Article rédigé par
France Télévisions

Les aéroports français attirent peu les passagers français comme étrangers. Ils manquent de confort et les services sont à améliorer.

Les aéroports français ont beaucoup à faire pour s'améliorer. Le plus grand d'entre eux, Roissy-Charles de Gaulle (Val-d'Oise), est en bas du palmarès mondial établi par l'UFC-Que Choisir. Le terminal 1, conçu dans les années 1970, ne correspond plus vraiment aux attentes des voyageurs. Malgré des efforts, la qualité des restaurants, le confort des zones de repos et les contrôles de sécurité doivent être encore améliorés. Roissy-Charles de Gaulle est l'avant-dernier des grands aéroports au monde, à la 31e place.

L'aéroport de Singapour en exemple

Un aéroport moderne, c'est Singapour. Il est en tête du classement, il réunit tous les critères de sélection avec de grands espaces aérés. Un exemple que la direction d'Aéroports de Paris tente de copier. "On est capable de faire, y compris à Paris, des choses qui sont du même standard que Singapour. Simplement, notre problème c'est que notre aéroport étant composé de plusieurs terminaux, tous correspondant à un âge au moment où ils ont été construits, il faut le temps de les rénover pour les mettre aux meilleures normes", se défend Franck Goldonel, le directeur de l'aéroport Roissy-Charles de Gaulle.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Transports

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.