Action collective contre les surfacturations des sociétés d'autoroutes

L'avocate et ex-ministre de l'Environnement Corinne Lepage annonce ce vendredi le lancement d'une action collective contre les sociétés d'autoroutes pour "mettre fin au scandale". Et permettre aux particuliers de se faire indemniser des surfacturations.

(L'action collective passe par le site Actioncivile.com © Capture d'écran)

"Je ne fais que me baser sur les rapports de la Cour des comptes depuis quinze ans. J’ai pris un cas très simple, qui est celui des vieilles autoroutes : A1, A6, A7, A9, A13. Le ticket de péage que nous payons aujourd'hui intègre le coût de construction, ce qui est anormal puisqu’elles sont totalement amorties. Vous ajoutez à cela des hausses injustifiées parce que très supérieures à l’inflation " explique Corinne Lepage sur France Info. Elle ne cache pas que les indemnisations ne représenteront que de petites sommes mais "l'objectif c'est de réunir le plus grand nombre de gens - au moins 50.000 - de manière à peser et de mettre fin à ce scandale ".

"L'objectif c'est de réunir le plus grand nombre de gens de manière à peser et de mettre fin à ce scandale" (Corinne Lepage)
--'--
--'--

Pour lancer cette action collective, Corinne Lepage travaille avec le site de juristes, Actioncivile.com où il suffit de s'inscrire si on a gardé les preuves du paiement de ces péages en remontant quatre ans en arrière. Date limite pour tenter de se faire indemniser : le 30 juin 2015.

Ensuite, des "mises en demeure" seront "adressées aux sociétés d’autoroutes qui ont un mois pour répondre. S’il n’y a pas de réponse, ce sera une saisie du tribunal d’instance. Tout cela est prêt. Je fais cela de façon citoyenne et politique parce que je pense que la société civile doit agir".

 Une action lancée alors que le gouvernement a suspendu la dernière hausse des péages.