Sécheresse : les gorges du Verdon, symbole d'un été hors norme

Publié Mis à jour
Sécheresse : les gorges du Verdon, symbole d'un été hors norme
FRANCE 2
Article rédigé par
C.Verove, A.Tribouart, A.Cohen, drone : Philippe Murtas photographie - France 2
France Télévisions

Les gorges du Verdon sont méconnaissables, jeudi 11 août. Le niveau de l'eau est si bas que la baignade et la navigation sont désormais limités dans le grand canyon. Par endroits, la carte postale est devenue un paysage de désolation.

Les gorges du Verdon sont méconnaissables, jeudi 11 août, et défigurées par la sécheresse. Au lac de Sainte-Croix (Var), le niveau d'eau est au plus bas. Les touristes peuvent traverser à pied, entre les rives. "Je pense que jamais je n'aurais pu faire ça, si ce n'était pas aujourd'hui. Mais aujourd'hui, je peux toucher le fond du lac", s'étonne un homme.

Le niveau du lac a perdu 6 mètres, il ne reste pas assez d'eau pour laisser passer les secours en cas d'accident. L'accès aux gorges est désormais interdit aux embarcations, une décision historique. "C'est clairement alarmant. Parce qu'il y a trois ans, ce n'était pas comme ça. Ce n'était pas il y a 50 ans, c'était il y a trois ans", commente un homme.

Des économies d'eau à tout prix

Déçus, les touristes ont déserté. Sur une base nautique, la plupart des embarcations restent à quai : 80 % de fréquentation par rapport à l'été 2021. "A cette période-là, en août, on a des files d'attente qui peuvent monter très haut sur la plage. Et là, il n'y a personne", confie Damien Depys, chef de la base nautique de l'étoile. Au niveau des barrages, la production hydroélectrique est restreinte. Il faut économiser l'eau, pour l'irrigation des cultures.

La question du partage est désormais une réalité. "Il faut qu'on se prépare à faire de nouveaux arbitrages, de nouvelles régulations, pour que tous les acteurs d'utilisation de l'eau se mettent d'accord entre eux sur un partage et une utilisation équilibrée de l'eau", explique Jacques Espitalier, vice-président du parc naturel du Verdon et président du SAGE. 

Le servicemétéo
évolue  et s’enrichit

découvrir les nouveautés

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.