Pyrénées : la nature fragilisée par l’afflux de touristes

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
Pyrénées : la nature fragilisée par l’afflux de touristes
FRANCE 2
Article rédigé par
M.-C. Delouvrié, F. Reboul - France 2
France Télévisions

Les Pyrénées sont victimes de leur succès. En quête d’air frais, avec parfois la volonté de s’éloigner des foules, de plus en plus de touristes optent pour la montagne. Une affluence qui n’est pas sans conséquences. 

La montagne a, elle aussi, ses heures de pointe. Dans les Pyrénées, vers 10 heures du matin, près de 1 500 véhicules affluent, non sans rappeler la fréquentation d’un parc d’attractions. Au pied de la spectaculaire cascade du Pont d’Espagne, sur la commune de Cauterets (Hautes-Pyrénées), il faut faire la queue pour pouvoir prendre un selfie. "Il y a vraiment beaucoup de monde, donc on hésite à mettre le masque ou non, parce qu’on est quand même en pleine nature", explique une touriste.

Un "effet de masse terrible"

Même les professionnels du secteur n’ont jamais vu ça. "Je suis contente de voir arriver les touristes, mais c’est vrai que c’est impressionnant, ça fait un effet de masse terrible", confie une restauratrice. Les sentiers de randonnée ne sont pas non plus épargnés. Problème, le piétinement des marcheurs qui se bousculent a un impact sur la nature. Alors, les agents du parc national des Pyrénées, à l’image de Julie Pitchelu, sensibilisent le public aux règles particulières qu’impose cette zone protégée. Les infractions sont en hausse, mais le parc n’envisage pas de limiter l’accès à la montagne.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Tourisme

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.