Hortillonnages d'Amiens : le succès des circuits courts

Vous avez sans doute déjà admiré les jardins flottants d'Amiens, surnommés "hortillonnages". Pendant le confinement, les Amiénois se sont habitués à consommer les produits cultivés sur ces terres et depuis, ils ont gardé leurs habitudes de circuit court.

France 2


Les hortillonnages relèvent d'une tradition agricole remontant au Moyen-Âge. Seule une dizaine de maraîchers y travaillent encore car ici, les parcelles morcelées par les canaux ne peuvent concurrencer de plus grandes cultures agricoles. Francis Parmentier est issu d'une famille d'hortillons. L'engouement qu'il constate pour les produits locaux donne un nouveau souffle à son exploitation. Désormais, seulement 15% de ses récoltes sont vendus à des supermarchés, contre la moitié il y a quelques années. Une évolution dont il ressort gagnant.

Le "drive fermier", un concept original

À quelques kilomètres de là, les légumes de Francis Parmentier trouvent preneur dans un "drive fermier". Une vente en direct de produits locaux née lors du confinement. Les écoles et restaurants fermés, il fallait trouver un nouveau public. Aujourd'hui la démarche séduit toujours. "Les produits sont locaux et frais, c'est agréable", résume un client. Un succès qui attire même de nouveaux agriculteurs. Depuis trois ans, des trentenaires redonnent vie à une parcelle grâce à une sorte de maraîchage particulier : la permaculture.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous avez sans doute déjà admiré les jardins flottants d\'Amiens, surnommés \"hortillonnages\". Pendant le confinement, les Amiénois se sont habitués à consommer les produits cultivés sur ces terres et depuis, ils ont gardé leurs habitudes de circuit court.
Vous avez sans doute déjà admiré les jardins flottants d'Amiens, surnommés "hortillonnages". Pendant le confinement, les Amiénois se sont habitués à consommer les produits cultivés sur ces terres et depuis, ils ont gardé leurs habitudes de circuit court. (France 2)