Guinguettes : le grand retour des fêtes éphémères

Publié
Guinguettes : le grand retour des fêtes éphémères
Article rédigé par
N.Boubetra, N.Fleury, L.Bensimon, P.Wursthorn, N.El Abid, A.Etienne - France 2
France Télévisions

Elles étaient considérées comme ringardes, mais sont redevenues tendances : les guinguettes éphémères séduisent de plus en plus de monde. Elles sont mêmes devenues un point de rencontre familial.

Toulouse (Haute-Garonne), Paris, Rennes (Ille-et-Vilaine), Bordeaux (Gironde) : les guinguettes éphémères font leur retour en France depuis une dizaine d'années, et se multiplient. Elles sont le symbole d'un art de vivre convivial et populaire. À Paris, ce samedi-là, c'est le lancement de la saison : 1 400 personnes sont venues faire la fête, dans un tout nouveau lieu éphémère. Antoine Braud prépare l'événement depuis deux mois. Il a investi 500 000 euros dans la guinguette "La Javelle", installée sur une friche SNCF. Pour attirer du monde, il a recréé un univers empreint de nostalgie.

Une soirée "à la bonne franquette"

La guinguette, c'est une soirée à la bonne franquette. "On ne se prend pas la tête, c'est familial", témoigne une mère. Dans la guinguette d'Antoine Braud, l'entrée est gratuite. Alors, pour rentabiliser son investissement, il a fait installer plusieurs stands de nourriture et de boisson. La guinguette ouvre jusqu'en septembre. Après deux ans de Covid-19, Antoine Braud croise les doigts. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.