Emplois : les stations de ski peinent à recruter des saisonniers

Publié
Emplois : les stations de ski peinent à recruter des saisonniers
Article rédigé par
J.Bigard, P.Maire, A.Fajon, C.Beauvalet, Adronalineprod - France 3
France Télévisions

Alors que la saison vient de débuter dans les stations de ski, après une saison blanche l'année passée en raison du Covid-19, un nouveau problème se pose : la pénurie de saisonniers.

Aux confins du Massif central, la petite station de Chalmazel (Loire) s'est déjà emmitouflée dans son manteau blanc. Trente centimètres de flocons avant l'ouverture et du soleil : a priori tout est réuni pour faire sourire le directeur. Après le manque de neige en 2019, le Covid-19 en 2020, la station doit faire face cette année à une pénurie de saisonniers. "On le pressentait, mais on ne pensait pas que ce serait aussi compliqué", confie Frédéric Gravier, à la tête de la station. 

Un tiers des effectifs manquant

Pisteurs, employés des remontées mécaniques et personnel dans les restaurants : en tout, dix membres du personnel manquent à l'appel, soit un tiers des effectifs. Les rares saisonniers à déposer leur CV se permettent d'afficher leurs exigences. Ils négocient et le directeur n'a pas le choix que d'accepter. Sur les pistes, les moniteurs viennent eux aussi à manquer. Seulement quatre sont présents, contre huit habituellement. "Tous les cours ne pourront pas être assurés", estime l'une des monitrices. Alors en bas des pistes, les habitués commencent à se poser des questions et se montrent inquiets quant à l'avenir de la station. Il reste un peu moins de deux semaines pour trouver des saisonniers et faire le bonheur de plus de 2 000 skieurs.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.