13h15, France 2

VIDEO. Néo-paysans : "Le choix de vie qu'on a fait nous rend heureux"

Emeline et Valère ont quitté une vie difficile en ville, dont ils ne voulaient plus, pour acheter en 2011 une petite ferme en Ardèche. Ces néo-paysans fabriquent du fromage de chèvre et ne regrettent rien de leur ancienne vie. Extrait du magazine "13h15 les Français" du 2 juin 2019.

Emeline et Valère ont changé de vie et fait ce que beaucoup rêvent de faire quand ils sont bloqués au milieu des embouteillages : tout plaquer pour faire pousser des chèvres en pleine Ardèche et élever ses enfants au grand air, loin de la pollution des villes…

Ils sont des milliers chaque année à opérer ce retour à la terre… Des citadins, aussi appelés néo-ruraux ou néo-paysans, qui ne connaissent souvent presque rien à l’agriculture. Et si on ne naissait plus paysan, mais qu’on le devenait ?

"Une dure journée nous attend chaque matin"

Le jeune couple de Grenoble achète en 2011 une petite ferme avec quarante chèvres laitières en Ardèche pour 80 000 euros. "Le garde-manger, c’est toute la montagne, dit Valère au milieu de son troupeau en train de brouter les herbes sauvages. C’est chouettos, hein ? Le choix de vie qu’on a fait nous rend heureux. Une dure journée nous attend chaque matin, mais on voit un truc toutes les heures qui nous remet la banane."

Une belle satisfaction en pleine crise paysanne, car la France agricole perd tous les jours des agriculteurs. Quand cinq fermes disparaissent, seules deux nouvelles renaissent. Et parmi elles, un tiers sont montées par des néo-paysans, sans ancrage direct avec la paysannerie. Une relève devenue indispensable pour la profession : les enfants d'agriculteurs ne sont en effet plus assez nombreux pour reprendre le flambeau.

13H15 / FRANCE 2
13H15 / FRANCE 2 (CAPTURE ECRAN / 13H15 / FRANCE 2)